4 min de lecture Maison jardin cuisine détente

Le gratin de topinambour dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante

REPLAY - Cuisiner un gratin de topinambour, le tissu en déco, planter le perce-neige et chiner d'anciens livres de cuisine. C'est le programme de "Maison, Jardin, Cuisine, Brocante" du dimanche 24 janvier.

Maison Jardin Cuisine Brocante Maison Jardin Cuisine Brocante Laetitia Nallet & Sébastien Demorand & Églantine Éméyé & Thierry Denis
>
Télécharger Le gratin de topinambour dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante du 24 janvier 2016 Crédit Image : Thinkstock | Crédit Média : Laetitia Nallet, Sébastien Demorand, Églantine Éméyé, Thierry Denis | Durée : | Date : La page de l'émission
La rédaction numérique de RTL

Brocante : les anciens livres de cuisines

Bécherel, une petite ville fortifiée entre Saint Malo et Rennes, est devenue au fil des années, LE rendez-vous incontournable des amateurs de livres.

La boutique La Souris des Champs tout près de l’église est une librairie, mais doublée d’une brocante et un peu d’un fleuriste. On y trouve des gravures, des cartes scolaires anciennes, des carafes, des fleurs, mais aussi des livres anciens sur la cuisine. Par exemple l’édition originale de 1932, du célèbre et inoubliable Je sais cuisiner de Ginette Mathiot, la bible culinaire tirée à 6 millions d’exemplaires, ou encore le Manuel complet de la cuisine bourgeoise, la énième édition d’un livre de 1860, pour 80 euros environ.

À lire aussi
Le premier festival international de musique de plantes aura lieu au Parc Floral de Paris Maison jardin cuisine détente
Festival international de musique de plantes dans "Maison Jardin Cuisine Brocante"

Autre livre surprenant, La cuisine sans maman : pour les enfants de la télévision, dessin de couverture en couleur, façon Nicolas et Pimprenelle. Un livre gai et coloré des années 1980 pour 45 euros.

Cuisine : gratin de topinambour

Le topinambour a un petit goût subtil, qui peut éventuellement rappeler l’artichaut. On peut en faire des veloutés très délicats, des purées pas banales. Il faut les choisir gros, de cette façon on arrive déjà plus facilement à les peler à l’économe. Pour éviter l’oxydation, mettez les topinambours dans un bac d’eau avec quelques glaçons, un demi-citron écrasé. Cela va garder les topinambours intacts jusqu’au moment de les cuisiner.

Pour le gratin, on va partir sur une espèce de dauphinois, en alternant dans le plat, des rondelles de pommes de terre et des rondelles de topinambours. L’idée, c’est de tailler des rondelles d’environ 3 ou 4 millimètres d’épaisseur, à la mandoline, c’est plus facile et plus régulier.

Rincez les pommes de terre et séchez-les délicatement, taillez en lamelles les topinambours pelés. Ensuite vous prenez de la crème fleurette, vous la mettez à tiédir dans une casserole, avec sel, poivre et un peu de muscade. Frottez légèrement votre plat à gratin avec une gousse d’ail. Puis vous faites une première couche pomme de terre puis topinambour, salez, poivrez, puis faites une deuxième couche, puis une troisième et ainsi de suite.

Versez par-dessus à la fin la crème fleurette, et vous pouvez ajouter quelques cuillères à soupe de vieux comté râpé et quelques copeaux de beurre en surface. Placez votre gratin au four à 160° pendant une heure et demi environ. En fin de cuisson, augmentez la température pour terminer et obtenir une vraie belle coloration en surface. Il ne vous reste plus qu’à servir soit avec une salade verte un peu amère soit, autour d’un poulet rôti.

Jardin : planter le perce-neige

Peu de jardiniers le savent, mais c’est facile de transplanter et de diviser des touffes de perce-neige en hiver. Le meilleur moment, c’est juste quand les fleurs fanent. Les racines sont alors super-actives. Le secret de la réussite c’est de faire attention à ne pas abîmer le feuillage et à prendre une motte de terre autour des bulbes.

En pratique, il faut une petite bêche, ou un grand plantoir. Pour faire une motte de terre bien dense qui ne s’effrite pas dès qu’on la soulève, il ne faut pas arracher la touffe d’un coup. On plante soigneusement sa bêche, à la verticale devant la touffe, puis on fait la même chose sur un côté, puis derrière et enfin sur le dernier côté. De cette façon, la motte est bien formée.

Alors seulement on soulève la touffe en inclinant le manche de la bêche vers l’arrière. Tout vient d’un coup, le feuillage n’est pas abîmé, et la terre reste bien collée autour des bulbes. On repique sans précaution particulière si ce n’est un bon arrosage. Ne plantez pas de trop grosses touffes. Si votre touffe est plus grosse, vous la coupez en deux ou trois, à la bêche.

Il faut repiquer une touffe tous les 50 cm, c’est inutile de planter plus serré. En plus, il y a les semis. Tout est calculé pour qu’ils germent non pas dans la touffe mais un peu plus loin, à l’extérieur. En février-mars, les tiges florales fanées poussent en hauteur. Elles passent de 20cm de hauteur à 30-35 cm.

À leur extrémité, les fleurs fanées donnent alors de grosses capsules de graines. Le poids des graines ploient ces tiges à l’extérieur de la touffe, jusqu’au sol. Les graines tombent ensuite sur la terre, à 30 cm de la touffe. Elles germent l’hiver suivant et donnent des fleurs, deux ans après.

Maison : le tissu en déco

Vous craquez pour un tissu ? Mettez-le dans un cadre et suspendez-le au mur ou encore en tête de lit, si vous êtes en location. Prenez un panneau de bois, agrafez de la ouate puis par-dessus votre tissu coup de cœur. L’aspect et le rendu seront douillets. Et vous posez le panneau entre le lit et le mur.

En rideau, le drap est plutôt léger. Pour lui donner de l’aplomb, vous allez coudre, tout simplement, sur le bas de votre rideau, une bande assez large de vote tissu coup de cœur. Cela permet de rallonger le drap si il était trop court, cela le personnalise, et en plus cela leste son poids, ce qui est pas mal puisqu’on l’utilise en rideau.

Pour une nappe, c’est le même principe. Il suffit de coudre tout autour de la nappe une bande de votre beau tissu. La nappe aura un tombé parfait. Si vous ne savez pas coudre, optez pour le retoucheur ou la technique du rideau de douche. Il suffit de considérer que le plastique c’est la doublure, vous allez coudre sur une face du rideau un tissu que vous aimez, l’autre côté sera toujours en plastique.

Le plastique coté douche et de l’autre côté, ce sera beau. Pas de patron pas de mesure, vous ajoutez du tissu sur votre rideau existant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maison jardin cuisine détente Cuisine Jardin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781507204
Le gratin de topinambour dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante
Le gratin de topinambour dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante
REPLAY - Cuisiner un gratin de topinambour, le tissu en déco, planter le perce-neige et chiner d'anciens livres de cuisine. C'est le programme de "Maison, Jardin, Cuisine, Brocante" du dimanche 24 janvier.
http://www.rtl.fr/culture/lifestyle/le-gratin-de-topinambour-dans-maison-jardin-cuisine-brocante-7781507204
2016-01-24 17:16:00
http://media.rtl.fr/cache/fZLmdkCRsHV8iaJjLXnwjw/330v220-2/online/image/2016/0122/7781507876_le-topinambour-se-mange-en-veloute.jpg