2 min de lecture Agression sexuelle

Violences sexuelles : le nombre de plaintes a augmenté de 30% en octobre

Dans le sillon de l'affaire Weinstein, la parole se libère, en témoigne l'explosion du nombre de plaintes et témoignages de victimes.

Le harcèlement de rue, bientôt puni d'une amende immédiate ?
Le harcèlement de rue, bientôt puni d'une amende immédiate ? Crédit : iStock / Getty Images Plus
lucie valais
Lucie Valais
et AFP

Les plaintes pour violences sexuelles déposées en zone gendarmerie ont augmenté en octobre de 30% par rapport à la même période de l'année précédente (+360 faits), a-t-on appris lundi d'une source proche du dossier. Cette hausse "exceptionnelle", selon la même source, pourrait être liée "en partie à la libération de la parole des victimes", provoquée par la révélation début octobre de l'affaire Weinstein, ce producteur américain au cœur d'un vaste scandale sexuel après les accusations d'une centaine de femmes de harcèlement sexuel, d'agressions sexuelles et de viols.

Depuis, les plaintes pleuvent. À tel point qu'une centaine de personnalités, journalistes, actrices ou écrivaines ont, début novembre, interpellé Emmanuel Macron sur la nécessité d'un "plan d'urgence contre les violences sexuelles", pour en finir avec un "insupportable déni collectif".

À lire aussi
Un avocat dans un tribunal (illustration). faits divers
Seine-et-Marne : un homme accusé d'agressions sexuelles sur deux jeunes soeurs

Une pétition sur Internet, signée par cette même centaine de personnalités et ayant pour objectif de mobiliser "l'ensemble de la société autour d'un objectif commun : zéro violence sexuelle", a d'ailleurs recueilli plus de 120.000 signatures.

La gendarmerie se mobilise

Les plaintes déposées pour violences sexuelles dénoncent notamment des faits de harcèlement sexuel, d'agression sexuelle et de viol. Le 10 novembre, une note-express sur l'action de la gendarmerie nationale en matière de violences faites aux femmes a été envoyée par le directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN), Richard Lizurey, à tous les militaires de la gendarmerie et aux préfets.

"La lutte contre les violences faites aux femmes exige une mobilisation de l'ensemble des échelons et unités de la gendarmerie nationale et s'inscrit dans le cadre d'une manœuvre globale, associant tous les partenaires en charge de la prévention et de l'accompagnement des victimes", rappelle le DGGN. Cette note, qui résume le dispositif de prise en charge, les partenariats et la formation des militaires, a été annotée exceptionnellement d'une mention manuscrite par le général d'armée Richard Lizurey.

Tout mettre en œuvre afin de lutter (...) contre les violences faites aux femmes

Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN)
Partager la citation

"Je compte sur chacune et chacun d'entre vous pour tout mettre en œuvre afin de lutter avec détermination et efficacité contre les violences faites aux femmes", affirme le patron des gendarmes. Lors de la prise en charge des victimes, "les militaires doivent être à même de détecter l'ensemble des signaux faibles de violences faites aux femmes, qui doivent ensuite donner lieu à une prise de plainte systématique", est-il demandé dans la note.

Dans le cadre de ces procédures, "une vigilance particulière doit être apportée sur l'administration de la preuve pénale", avec notamment une audition effectuée dans un local "adapté", des constatations matérielles réalisées "dans les meilleurs délais" et une enquête d'environnement "systématiquement diligentée". 

Il est également demandé de faire preuve d'une "attention particulière" à "la détection et la matérialisation des cyber-violences ou des victimes exprimant leur détresse sur internet", un "phénomène qui tend à s'amplifier".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agression sexuelle Harcèlement Viol
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790932661
Violences sexuelles : le nombre de plaintes a augmenté de 30% en octobre
Violences sexuelles : le nombre de plaintes a augmenté de 30% en octobre
Dans le sillon de l'affaire Weinstein, la parole se libère, en témoigne l'explosion du nombre de plaintes et témoignages de victimes.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/violences-sexuelles-le-nombre-de-plaintes-a-augmente-de-30-en-octobre-7790932661
2017-11-13 07:39:00
http://media.rtl.fr/cache/vaNKNUE4sMzRjqSvQy3dNA/330v220-2/online/image/2017/0918/7790138025_le-harcelement-de-rue-bientot-puni-d-une-amende-immediate.jpg