1 min de lecture Société

Une substance cancérogène détectée dans des biscuits pour bébés

Des produits des marques Nestlé, Picot et Carrefour sont concernés par les révélations de la fondation Changing Markets.

Le rayon d'un supermarché à Lyon, le 28 octobre 2016 (illustration)
Le rayon d'un supermarché à Lyon, le 28 octobre 2016 (illustration) Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

L'acrylamide, c'est le nom de la substance cancérogène retrouvée à un niveau supérieur aux normes européennes dans plusieurs biscuits pour bébés vendus en France. La fondation Changing Markets, à l'origine de l'étude, a dévoilé ses résultats jeudi 16 février. 

Pour mener son enquête, elle a analysé 25 types de biscuits pour enfants en bas-âge commercialisés en France. Une concentration de 226,1 microgrammes par kilo d'acrylamide a par exemple été relevée, dans les "P'tit Biscuit texture croquante et fondante" de la marque Nestlé. 

À lire aussi
Un ex-ministre de Mitterand se dit "humilié" après avoir payé une amende société
Un ex-ministre de Mitterrand se dit "humilié" après avoir reçu une amende dans le train

Jugée cancérogène par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), son niveau ne doit pas excéder 200 microgrammes par kilo, rappellent Changing Markets, l'ONG environnementale WECF et le rassemblement de consommateurs SumOfUs dans un communiqué. D'autres produits flirtent avec la limite autorisée. C'est le cas des biscuits bio "Mes 1ers Biscuits Orange" de Picot, la marque du groupe Lactalis, où 198,3 microgrammes ont été mesurés. Les "biscuits junior aux pépites de chocolat" commercialisés par Carrefour en contiennent, eux, 192. 

L'acrylamide, une substance contrôlée depuis 2002

Pour tous les autres produits contrôlés, y compris d'autres biscuits des marquées déjà citées, le taux d'acrylamide est compris entre un peu moins de 30 et 135,5 microgrammes. Cette substance est surveillée depuis 2002. On retrouve sa présence dans les aliments à base d'amidon, notamment quand ils sont frits ou cuits à haute température. 

Un projet de réglementation de cette substance est en cours de discussion entre la Commission européenne et les États membres, et doit faire l'objet d'un vote en mars. Mais les trois organisations jugent que "la proposition ne contient pas de limites contraignantes (...) et conserve des recommandations de teneurs trop élevées par rapport à ce qui peut être mis en oeuvre par les industriels". 

L'acrylamide a été qualifiée de cancérogène et non pas de cancérigène. Les spécialistes utilisent le mot cancérogène pour désigner un corps qui provoque l'apparition d'un cancer. Tandis que le mot cancérigène désigne plutôt une substance qui favorise le développement d'un cancer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Santé Consommation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787291325
Une substance cancérogène détectée dans des biscuits pour bébés
Une substance cancérogène détectée dans des biscuits pour bébés
Des produits des marques Nestlé, Picot et Carrefour sont concernés par les révélations de la fondation Changing Markets.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/une-substance-cancerogene-detectee-dans-des-biscuits-pour-bebes-7787291325
2017-02-17 11:49:30
http://media.rtl.fr/cache/VN18Ms1KJYnJEZjT5GDGmQ/330v220-2/online/image/2017/0217/7787291445_supermarche-lyon.jpg