2 min de lecture Santé

Levothyrox : les effets indésirables ne seraient pas dus à la nouvelle formule

Les effets indésirables signalés depuis l'arrivée du nouveau médicament ne sont pas liés à la formule elle-même mais à "un déséquilibre thyroïdien", selon les premiers résultats de l'enquête menée par l'Agence du médicament (ANSM).

Au 15 septembre, 14.633 signalements d'effets secondaires ont été reçus par les centres régionaux de pharmacovigilance.
Au 15 septembre, 14.633 signalements d'effets secondaires ont été reçus par les centres régionaux de pharmacovigilance. Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
et AFP

"Tous les effets indésirables témoignent d'un déséquilibre thyroïdien en lien avec le changement de traitement." C'est ce qu'a expliqué l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) dans un communiqué envoyé ce mercredi 11 octobre. Selon les premiers résultats de l'enquête de pharmacovigilance, "aucun effet indésirable d'un type nouveau, qui serait spécifique de la seule nouvelle formule, n'a été retrouvé."


La nouvelle formule de ce médicament pour soigner l'hypothyroïdie est largement attaquée depuis le mois de mars, période à laquelle le nouveau Levothyrox avait été mis en vente. Et au 15 septembre, "14.633 signalements ont été reçus par les centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV)", selon l'ANSM. "Sur ce total, les cas rapportés par les patients comme graves, c'est-à-dire déclarés comme ayant des conséquences sur la vie familiale, professionnelle ou sociale, et les cas les plus documentés, soit 5.062 cas, ont pu être enregistrés prioritairement dans la base nationale de pharmacovigilance (BNPV)", poursuit l'organisme.

À lire aussi
Un contrôle régulier est important pour éviter la prolifération des poux santé
Michel Cymes part à la chasse aux poux


Sur ces 5.062 cas, quatre sont des décès, mais "le lien avec Levothyrox n'est pas établi", est-il précisé dans le rapport de l'enquête, mis en ligne sur le site de l'ANSM. "Le recueil des signalements et l'enregistrement dans la BNPV se poursuivent et feront l'objet de publications ultérieures", précise l'ANSM. L'Agence de sécurité du médicament tente de relativiser en soulignant que "les 14.633 signalements (...) représentent 0,6% des 2,6 millions de patients traités par Levothyrox nouvelle formule".

Un médicament alternatif dès le 16 octobre

Face à la colère des patients touchés par des effets secondaires, la ministre de la Santé Agnès Buzyn avait annoncé le 15 septembre le retour de l'ancienne formule, sous quinze jours, avant l'arrivée de médicaments alternatifs. Sous le nom d'Euthyrox, l'ancienne formule est arrivée dans les pharmacies le 2 octobre, mais pour une durée et dans des quantités limitées.

Après cette solution transitoire, l'ANSM a annoncé mercredi que le L-Thyroxin Henning du laboratoire Sanofi, présenté comme étant une alternative pour les patients qui ne supportent pas le nouveau Levothyrox, serait disponible le 16 octobre, et à partir du 23 dans les territoires d'Outre-Mer selon le laboratoire. Enfin, un autre médicament sera disponible à partir de novembre. Jusqu'à cette crise, le Levothyrox était en situation de quasi-monopole en France. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Médicaments Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790481703
Levothyrox : les effets indésirables ne seraient pas dus à la nouvelle formule
Levothyrox : les effets indésirables ne seraient pas dus à la nouvelle formule
Les effets indésirables signalés depuis l'arrivée du nouveau médicament ne sont pas liés à la formule elle-même mais à "un déséquilibre thyroïdien", selon les premiers résultats de l'enquête menée par l'Agence du médicament (ANSM).
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/levothyrox-les-effets-indesirables-ne-seraient-pas-dus-a-la-nouvelle-formule-7790481703
2017-10-12 02:02:00
http://media.rtl.fr/cache/hOKq6HqBFTW4J2-Re4G4Rw/330v220-2/online/image/2017/1011/7790481711_000-t158h.jpg