1 min de lecture Justice

Les délais de prescription en cas de viol doivent-ils être allongés ?

INVITÉES RTL - Des voix s'élèvent pour que les délais de prescription en cas de viol soient allongés de 20 à 30 ans. Flavie Flament et Laurence Blisson, secrétaire générale du syndicat de la magistrature, en débattent sur RTL.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Les délais de prescription en cas de viol doivent-ils être allongés ? Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et La rédaction numérique de RTL

"Les délais de prescription actuels sont une muselière que l'on impose aux victimes et une sorte de protection pour les prédateurs sexuels qui savent qu'un jour ils ne pourront plus être inquiétés", affirme Flavie Flament au micro de RTL, jeudi 12 octobre. Des voix s'élèvent pour que ces délais évoluent. La prescription en cas de viol est actuellement de 20 ans, passé la majorité, et certains voudraient qu'elle passe à 30 ans.

Laurence Blisson, secrétaire générale du syndicat de la magistrature, affirme de son côté et sans "minimiser la violence de ces crimes sexuels" que "la justice doit se faire dans un temps raisonnable. Il faut avoir suffisamment d'élément pour établir la réalité d'un fait et aboutir à une condamnation qui pourra être une condamnation lourde. Et selon la magistrate "plus le temps le passe, plus le témoignage est fragile et moins il est possible de pouvoir faire valoir sa version, ses explications". C'est dans ces cas que Laurence Blisson déplore des non-lieux pour manque d'éléments : "Allonger les délais de prescription ne rendrait pas service aux victimes".

Flavie Flament, qui a co-présidé une mission ministérielle concernant le sujet, estime "qu'il faut être conscient de toutes les entraves à la parole des victimes pour comprendre qu'il faut rallonger ces délais de prescription". Les victimes doivent pouvoir se réunir pour confondre les prédateurs. Les nouvelles technologies et les réseaux sociaux peuvent jouer un rôle, leur utilisation doit être prise en compte. Pour Laurence Blisson, une série de mesures de prévention doit être prise à l'école, dans le secteur médico-social et dans les familles, "car on ne peut pas taire des faits dont on a connaissance".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Agression sexuelle Flavie Flament
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790485229
Les délais de prescription en cas de viol doivent-ils être allongés ?
Les délais de prescription en cas de viol doivent-ils être allongés ?
INVITÉES RTL - Des voix s'élèvent pour que les délais de prescription en cas de viol soient allongés de 20 à 30 ans. Flavie Flament et Laurence Blisson, secrétaire générale du syndicat de la magistrature, en débattent sur RTL.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/les-delais-de-prescription-en-cas-de-viol-doivent-ils-etre-allonges-7790485229
2017-10-12 11:46:00
http://media.rtl.fr/cache/3hTmrn5zYqAjO64KFdrNSw/330v220-2/online/image/2017/0915/7790106032_le-symbole-de-la-justice-illustration.jpg