2 min de lecture Société

Le tweet du Medef sur l'école est "méprisant" et "insultant", selon une syndicaliste FSU

INVITÉ RTL - Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU, syndicat de la fonction publique revient sur la polémique née sur le réseau social, jeudi 21 septembre.

Christophe Pacaud Agnes Bonfillon L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud & Agnès Bonfillon
>
Télécharger L'invité du Grand Soir du 21 septembre 2017 Crédit Image : ERIC FEFERBERG / AFP | Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

"Si l'école faisait son travail, j'aurais du travail". Tel est le message qu'a posté le Medef sur son compte Twitter, ce jeudi 21 septembre. Profitant du hashtag #MaBlagueNulle en tendances sur le réseau social, l'organisation patronale s'est finalement attiré les foudres des principaux acteurs de l'Éducation nationale. Au vu de la polémique, le Medef a choisi de supprimer cette publication avant de présenter des excuses publiques.

Au micro de RTL, Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU, syndicat de la fonction publique revient sur le geste de l'organisation, qu'elle considère comme une réelle "insulte". "Je crois que quand le Medef organise une telle campagne, ce n'est pas seulement une blague. Je crois que cela révèle, et ce qui nous inquiète beaucoup, une conviction que porte le Medef selon laquelle l'école serait responsable du chômage", indique la secrétaire générale qui a tout de même tenu à rappeler qu'au sein de l'organisation patronale, les avis divergent. De son côté, Laurence Parisot, ancienne présidente du Medef, a notamment qualifié cette campagne de "morgue, mépris, bêtise et d'ignorance". 

Un appel à la grève lancé le 10 octobre

Ce jeudi 21 septembre, plusieurs syndicats ont appelé à la mobilisation pour manifester contre la réforme du travail qu'ils qualifient de "régression sociale pour les salariés". Pourtant, avec des cortèges bien moins nombreux que lors de la première journée de mobilisation du 12 septembre, le mouvement semble déjà s'essouffler . 

À lire aussi
Un surveillant de prison à Fleury-Mérogis, le 31 octobre 2013 (archives) société
Prisons : "Il y a un manque crucial d'effectifs", dénonce le syndicat Ufap-Unsa

"Le deuxième journée est un peu plus difficile mais je crois que ces journées ont sonné le rendez-vous social. Tout le monde était en attente de ce qui allait se passer avec le gouvernement, là on voit bien que le gouvernement a choisi, que la situation va être difficile pour les salariés", précise la secrétaire générale. Avant d'ajouter : "Ces mobilisations sonnent la rentrée sociale et disent aux salariés qu'il faut qu'ils réfléchissent collectivement, qu'ils débattent". 

Les syndicats de la Fonction publique ont d'ores-et-déjà lancé un appel à la grève pour la journée du 10 octobre prochain. Selon Bernadette Groison, pas d'inquiétude à avoir, le mouvement devrait être suivi. "Elle se fait à l'appel des neuf fédérations de fonctionnaires, sur un sujet qui, je crois va rassembler les fonctionnaires." 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Mobilisation Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790187160
Le tweet du Medef sur l'école est "méprisant" et "insultant", selon une syndicaliste FSU
Le tweet du Medef sur l'école est "méprisant" et "insultant", selon une syndicaliste FSU
INVITÉ RTL - Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU, syndicat de la fonction publique revient sur la polémique née sur le réseau social, jeudi 21 septembre.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/le-tweet-du-medef-sur-l-ecole-est-meprisant-et-insultant-selon-une-syndicaliste-fsu-7790187160
2017-09-21 23:43:00
http://media.rtl.fr/cache/R1KT8VwpUC8dt0yfIf5etA/330v220-2/online/image/2017/0921/7790187387_bernadette-groison-secretaire-generale-de-fsu-lors-d-une-manifestation-a-paris-en-novembre-2013.jpg