1 min de lecture Entreprises

"EDF est-elle mortelle ?", s'interroge François Lenglet

ÉDITO - Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, qui demande à l'électricien un "plan précis" pour développer les renouvelables, le compare à une autruche.

François Lenglet Lenglet-Co François Lenglet
>
Télécharger "EDF est-elle mortelle ?", s'interroge François Lenglet Crédit Image : AFP / Archives, Stéphane de Sakutin | Crédit Média : François Lenglet | Durée : | Date : La page de l'émission
François Lenglet
François Lenglet et Loïc Farge

Dans une interview donnée au Financial Times (daté 14 novembre 2017), Nicolas Hulot a appelé notre électricien national à ne pas "se cacher la tête dans le sable comme une autruche", et à éviter la célèbre politique qui est prêtée à ces volatiles. Il voudrait qu'EDF soit, au contraire, une girafe qui puisse voir au loin ce qui se prépare dans l'avenir. Derrière cette métaphore, il y a une impatience croissante des pouvoirs publics devant ce que le ministre estime être une résistance d'EDF au changement. Résistance devant la transformation du modèle français de production l'électricité, toujours dominé par la nucléaire.

Il y a une part de tactique politique de la part de Nicolas Hulot. Il veut contrebalancer l'effet négatif du fait qu'il ait renoncé à appliquer la loi de transition énergétique en 2025, et donner le sentiment qu'il agit. Mais sur le fond, il n'a pas tort. Le renouvelable ne représente que 19% de la production d'électricité, dont 12% pour l'hydraulique, alors que c'est près de 9% pour les énergies fossiles (charbon, fioul et gaz) et 72% pour le nucléaire.

À lire aussi
Maurice Lévy, ex-président du groupe Publicis économie
Maurice Lévy : "On peut être ce que l'on aurait voulu être et ce que l'on est"

Une très grosse partie des investissements d'EDF (plus de 14 milliards d'euros) est dévolue au nucléaire, à la modernisation des centrales existantes, et la construction des futures (les EPR), fort problématiques, parce qu'elle accumule les surcoûts et les retards. Sans compter le méga-projet d'Hinkley Point, au Royaume-Uni, de plus de 20 milliards d'euros, et dont les coûts et les délais dérivent déjà.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Entreprises EDF Énergie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790967860
"EDF est-elle mortelle ?", s'interroge François Lenglet
"EDF est-elle mortelle ?", s'interroge François Lenglet
ÉDITO - Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, qui demande à l'électricien un "plan précis" pour développer les renouvelables, le compare à une autruche.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/edf-est-elle-mortelle-s-interroge-francois-lenglet-7790967860
2017-11-15 09:20:00
http://media.rtl.fr/cache/XtK8wrhnk_lLzCpTsbKEIQ/330v220-2/online/image/2016/0216/7781908557_000-par2615975.jpg