2 min de lecture Justice

Disparition de Maëlys : les éléments de l'enquête à éclaircir

ÉCLAIRAGE - Plus de trois mois après la disparition de la jeune fille de 9 ans lors d'un mariage, de nouveaux éléments font avancer l'enquête tandis les premières auditions du suspect ont été annulées.

Des gendarmes effectuant des recherches pour l'affaire Maëlys, le 11 septembre 2017
Des gendarmes effectuant des recherches pour l'affaire Maëlys, le 11 septembre 2017 Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

L'enfant reste introuvable mais l'enquête avance. Malgré l'annulation des quatre premières auditions du suspect à cause de vices dans la procédure, Nordahl L. est à nouveau entendu par les juges d'instruction jeudi 30 novembre. D'après Le Dauphiné Libéré, des recherches ont repris ce matin. 

Maëlys a disparu aux alentours de 3 heures du matin dans la nuit du 26 au 27 août lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin en Isère. Le principal suspect a accumulé les éléments contre lui depuis sa mise en examen le 3 septembre dernier après la découverte de traces ADN de la fillette dans sa voiture. C'est la dernière fois qu'il a été entendu par les juges.

Lors de ses auditions, le suspect ancien maître-chien et militaire de 34 ans va être mis en face des éléments qui l'accablent. Après être revenu sur la présence de la fillette dans sa voiture qu'il a finalement avouée, Nordhal L. va devoir répondre aux nouveaux arguments. 

À lire aussi
Des voitures de police (illustration) faits divers
Finistère : une infirmière anglaise drogue son conjoint pour prouver son infidélité

La Justice va commencer par tenter de comprendre l'attitude imperturbable du suspect depuis sa détention provisoire. Il continue de clamer son innocence et semble avoir réponse à tout. Seulement, de nouveaux éléments viennent alourdir son dossier. D'abord des images issues de vidéosurveillance où l'on apercevrait une forme blanche dans la fameuse Audi A3 blanche. 

Une photo d'une "silhouette humaine de petite taille"

Une silhouette qui fait écho à la robe claire que portait la petite lors de sa disparition. Une photo de très mauvaise qualité qui n'établit pas clairement la présence d'une personne dans le véhicule. Cet élément avait d'ailleurs fuité dans la presse et aboutit à une enquête pour violation du secret d'instruction.

Selon BFMTV, il existe pas un mais plusieurs clichés. L'un d'eux a pu être visionné par la rédaction de la chaîne d'information en continue qui décrit une image qui "montre une silhouette humaine de petite taille, habillée de blanc, sur le siège passager." 

Le média ajoute que les enquêteurs ont pu, en retravaillant la photo, déterminer des similarités avec le vêtement de la victime : "Sur la photo zoomée, le vêtement, blanc, est à col rond et sans manche. Comme la robe de la petite fille."

BFMTV précise que si la plaque de la voiture n'est pas identifiable, les enquêteurs sont persuadés qu'il s'agit du véhicule de Nordahl L. C'est par exemple un "autocollant bien reconnaissable" sur le pare-brise qui renforce leur certitude.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Disparition de Maëlys Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791209363
Disparition de Maëlys : les éléments de l'enquête à éclaircir
Disparition de Maëlys : les éléments de l'enquête à éclaircir
ÉCLAIRAGE - Plus de trois mois après la disparition de la jeune fille de 9 ans lors d'un mariage, de nouveaux éléments font avancer l'enquête tandis les premières auditions du suspect ont été annulées.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/disparition-de-maelys-les-elements-de-l-enquete-a-eclaircir-7791209363
2017-11-30 12:43:00
http://media.rtl.fr/cache/O9fJx_pvobJM9Z6FRsanyA/330v220-2/online/image/2017/1005/7790386447_des-gendarmes-effectuant-des-recherches-pour-l-affaire-maelys-le-11-septembre-2017.jpg