Attentat : "On va vers une espèce de 11 septembre européen", confie un responsable de la lutte antiterrorisme

Les professionnels de la lutte contre le terrorisme craignent des attaques coordonnées multiples dans plusieurs pays du continent.

Une patrouille de police place de la République à Paris (illustration)
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Une patrouille de police place de la République à Paris (illustration)

Avant le 13 novembre, les services antiterroristes français avaient une hantise : que des terroristes frappent sans distinction la population civile en des lieux multiples. Une sorte de 11 septembre 2001 à la française. Depuis, la police et les services de renseignement sont plus que jamais en alerte. Ils craignent en 2016 que ce type d'attaques coordonnées se répètent non seulement en France mais aussi dans plusieurs villes en Europe.

Sous le sceau de l'anonymat, un responsable de la lutte antiterroriste confie ainsi : "Je pense que, hélas, on n'a rien vu en 2015. On va vers une espèce de 11 septembre européen : des attaques simultanées, le même jour dans plusieurs pays, plusieurs endroits. Un truc très coordonné. Nous savons que les terroristes travaillent là-dessus".

Submergés par le nombre de jihadistes

Cette piste se traduit sur le terrain par un recrutement de "groupes de jeunes européens" dans les rangs de Daesh qui cherche ensuite à les utiliser pour qu'ils frappent leur pays d'origine. "Ils ont les faux papiers nécessaires, la maîtrise de la langue, des lieux, des armes", raconte cette source. S'il affirme que "beaucoup" sont arrêtés, il se montre aussi lucide : "Nous sommes submergés par le nombre. Certains passeront, ou sont déjà passés".

Peut-être que dans un an, on se dira que l'année 2015 n'a été qu'une répétition

Un responsable de la lutte antiterroriste

L'Europe n'est pas confrontée pour la première fois à ce genre de menace. Fin août 2010, une tentative avait échoué, raconte Yves Trotignon, ancien analyste des services antiterroristes de la direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) : "À l'époque, c'était encore Al-Qaïda. Mais l'idée a été reprise, bien sûr, par l'État islamique. Les équipes devaient arriver d'Europe orientale, récupérer du matériel pré-positionné, des armes de poing et des fusils d'assaut. Ça avait été déjoué par les Américains, qui avaient effectué une série de frappes de drones préventives en Afghanistan et au Pakistan contre les gens censés monter l'opération".

Il existe ainsi un "pessimisme" grandissant pour l'année 2016, ajoute le responsable anonyme de l'antiterrorisme qui ne se fait point d'illusion : "Peut-être que dans un an, on se dira que l'année 2015 n'a été qu'une répétition, une espèce de validation opérationnelle".

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781232196
Attentat : "On va vers une espèce de 11 septembre européen", confie un responsable de la lutte antiterrorisme
Attentat : "On va vers une espèce de 11 septembre européen", confie un responsable de la lutte antiterrorisme
Les professionnels de la lutte contre le terrorisme craignent des attaques coordonnées multiples dans plusieurs pays du continent.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/attentat-on-va-vers-une-espece-de-11-septembre-europeen-confie-un-responsable-de-la-lutte-antiterrorisme-7781232196
2016-01-08 17:55:18
http://media.rtl.fr/cache/1hEh2SnkGgTGF6XvPos4AA/330v220-2/online/image/2015/1116/7780524685_une-patrouille-de-police-place-de-la-republique-a-paris-illustration.jpg