2 min de lecture Attentats à Paris

13 novembre : "J'ai été jugé comme un terroriste", estime le gérant du Casa Nostra

DOCUMENT RTL - Conspué après avoir divulgué les images des attaques dans son restaurant, Dimitri dit regretter son geste et évoque une "descente aux enfers".

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier
>
13 novembre : "J'ai été jugé comme un terroriste", regrette le gérant du Casa Nostra Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : Nicolas Burnens | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL (illustration)
Nicolas Burnens et La rédaction numérique de RTL

Alors que la France a rendu hommage aux victimes de Paris et de Saint-Denis le 13 novembre, le gérant du Casa Nostra a choisi de sortir de son silence. En mai dernier, il avait été condamné à 10.000 euros d'amende pour avoir remis les bandes de vidéosurveillance de son restaurant le soir des attentats à un tabloïd anglais. Les images, diffusées dans le monde entier, avaient choqué et le gérant du restaurant avait été conspué.

Lors du procès, des victimes, qui apparaissaient sur les images, s’étaient portées parties civiles. Elles avaient décrit au tribunal l’impact "obsessionnel" de ces images "insoutenables" sur eux-mêmes, mais aussi sur leurs proches.

À lire aussi
Un des mots laissés sur la place de la République à Paris en hommage aux victimes du 13 novembre 2015 Attentats à Paris
13 novembre : les 7.696 hommages archivés sont en ligne

Le gérant du Casa Nostra, avait démenti tout enrichissement personnel, alors que plusieurs sources avançaient un montant de 50.000 euros pour la transaction, rejetant la responsabilité sur des intermédiaires, dont un homme qu’il présentait comme son "cousin". 

Moralement, c'est la descente aux enfers

Le gérant du Casa Nostra
Partager la citation

Depuis maintenant deux ans, Dimitri vit cloîtré dans son appartement et a même effacé son nom sur sa boîte aux lettres, par peur des représailles. Le patron du Casa Nostra évite de se promener dans son quartier. "Je suis montré du doigt", explique-t-il, évoquant "les menaces de mort, les agressions". "Une fois j'ai vu deux jeunes arriver, ils sont venus directement me frapper. Moralement, c'est la descente aux enfers", confie-t-il. 

Sous antidépresseurs, dépassé par la situation, le gérant se dit aujourd’hui rongé par les remords. Il a été condamné par la justice pour avoir donné accès aux images de vidéosurveillance de sa pizzeria à un tabloïd anglais, mais sans avoir, selon lui, touché de l’argent. "Le geste que j'ai fait, je le regrette vraiment. Je m'en veux. J'étais triste pour toutes les victimes", explique-t-il.

Pas le courage d'assister aux commémorations

"Ces vidéos-là, je les ai données pour faire un reportage que je n'ai ni négocié, ni vu la couleur de l'argent. J'ai été jugé comme un terroriste. Je me suis dit 'tiens le coup, c'est juste une question de temps. Tout ça, ça va se rétablir un jour'. Qu'est-ce que vous voulez que je fasse ?", se demande Dimitri.

Hier, lors des commémorations du 13 novembre, Dimitri, n’a pas trouvé, explique-t-il, le courage de sortir de chez lui, pour affronter le regard des victimes de son restaurant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Société Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790946278
13 novembre : "J'ai été jugé comme un terroriste", estime le gérant du Casa Nostra
13 novembre : "J'ai été jugé comme un terroriste", estime le gérant du Casa Nostra
DOCUMENT RTL - Conspué après avoir divulgué les images des attaques dans son restaurant, Dimitri dit regretter son geste et évoque une "descente aux enfers".
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/13-novembre-j-ai-ete-juge-comme-un-terroriste-estime-le-gerant-du-casa-nostra-7790946278
2017-11-14 06:50:00
http://media.rtl.fr/cache/EXTquRdZwfX_gp8SOX_F8w/330v220-2/online/image/2016/0206/7781732535_le-restaurant-casa-nostra-a-rouvert-vendredi-5-fevrier-apres-les-attentats-du-13-novembre-2015.jpg