Un remaniement interviendra "dans les semaines qui viennent" selon Bruno Le Roux, le patron des députés socialistes

Le député socialiste pense savoir que Laurent Fabius hériterait de la présidence du Conseil constitutionnel en lieu et place de Jean-Louis Debré.

Le chef de file des députés socialistes, Bruno Le Roux
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Le chef de file des députés socialistes, Bruno Le Roux

L'année politique pourrait débuter par un remaniement. Bruno Le Roux, le leader des députés socialistes, a été chargé de préparer les esprits dimanche 17 janvier. "Il y aura un remaniement dans quelques semaines, a -t-il assuré sur l'antenne de Radio J. Personne ne pourrait être choqué" d'une éventuelle nomination de Laurent Fabius à la tête du Conseil constitutionnel".

Visiblement, l'exécutif commence à placer ses pions à seize mois de l'élection présidentielle. "Le président de la République peut avoir le souhait d'élargir sa majorité, car c'est aussi à ce moment-là qu'on peut le faire", note-t-il sans préciser si François Hollande placera le curseur plus à gauche encore ou au centre gauche.

Vers un départ d'Emmanuel Macron ?

Les rumeurs autour d'un départ d'Emmanuel Macron du gouvernement de Manuel Valls se font de plus en plus pesantes. "Manuel Valls ne peut plus le voir en peinture", assure un membre du gouvernement dans Le ParisienLe ministre de l'Économie, fortement décrié par la gauche de la gauche, n'aurait pas apprécié la fusion de Noé (Nouvelles opportunités économiques), son projet de loi de 2016, avec celui de Myriam El-Khomri qui ambitionne notamment de simplifier le Code du travail. Une décision de l'exécutif qui intervient à peine quelques mois après avoir été privé de tribune à l'Assemblée nationale pour défendre son projet de loi pour la croissance. En effet, il avait été voté grâce à l'article 49-3 dégainé par le premier ministre.

Pour Bruno Le Roux, ces bruits ne sont pas fondés. Le ministre de l'Économie ne fera pas en cavalier seul malgré sa popularité. "Je ne le crois pas, je ne le souhaite pas. (...) Emmanuel Macron est le contraire de l'individualisme politique. Il est devenu l'un des piliers de l'équipe et n'envisage pas la réussite en dehors de ce travail d'équipe".

Qui pourrait intégrer le gouvernement à un moment aussi crucial politiquement ? Ce proche de François Hollande n'a évidemment pas donné de nom mais a dessiné leur profil. Il veut des personnalités capables de "se battre pour faire réussir le pays en menant les politiques décidées par le président de la République."

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781417884
Un remaniement interviendra "dans les semaines qui viennent" selon Bruno Le Roux, le patron des députés socialistes
Un remaniement interviendra "dans les semaines qui viennent" selon Bruno Le Roux, le patron des députés socialistes
Le député socialiste pense savoir que Laurent Fabius hériterait de la présidence du Conseil constitutionnel en lieu et place de Jean-Louis Debré.
http://www.rtl.fr/actu/politique/un-remaniement-interviendra-dans-les-semaines-qui-viennent-selon-bruno-le-roux-le-patron-des-deputes-socialistes-7781417884
2016-01-17 19:57:00
http://media.rtl.fr/cache/OKSMt7cK0JJkJVvFnDnedg/330v220-2/online/image/2016/0117/7781418257_le-chef-de-file-des-deputes-socialistes-bruno-le-roux.jpg