1 min de lecture Catalogne

Sortie de crise en Catalogne : "L'objectif est simple, le cheminement difficile", dit Duhamel

REPLAY - ÉDITO - L'éditorialiste revient sur les derniers rebondissements dans le bras de fer engagé entre Madrid et Barcelone sur l'indépendance catalane.

Alain Duhamel L'Edito d'Alain Duhamel Alain Duhamel
>
Télécharger Sortie de crise en Catalogne : "L'objectif est simple, le cheminement difficile", dit Duhamel Crédit Média : Alain Duhamel | Durée : | Date :
La page de l'émission
Alain Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

Mariano Rajoy, le président du gouvernement espagnol, a demandé des éclaircissements à Carles Puigdemont, le président catalan, qui a désormais cinq jours pour clarifier sa position sur l'indépendance de la Catalogne. Toutefois, "la porte est encore très légèrement entrebâillée", pour Alain Duhamel. "Hier, Carles Puigdemont demande l'indépendance, mais appelle au dialogue.

Ce matin, il y a eu une réunion du Conseil des ministres espagnols et Rajoy a demandé des explications. Mais jusqu'à présent, il n'a pas utilisé l'article 155suspendant l'autonomie (de la Catalogne, ndlr)", souligne Alain Duhamel.

"Maintenant, pour maintenir la petite chance qui existe, c'est d'une part que Puigdemont confirme bien qu'il n'y aura de demande formelle d'indépendance que quand le Parlement catalan l'aura votée, ce qui n'est pas le cas. Et d'autre part, que Rajoy accepte l'hypothèse d'une réforme de la Constitution", résume Alain Duhamel. 

À lire aussi
Un drapeau corse (illustration) économie
"L'économie de la Corse n'est pas celle de la Catalogne", avertit Christian Menanteau

L'aile droite de Rajoy est pour une réponse autoritaire.

Alain Duhamel
Partager la citation

Tout n'est pas simple puisque Puigdemont et Rajoy subissent des pressions dans leurs propres camps, hostiles au dialogue. "Si les institutions européennes sont pour le dialogue, dans chaque camp c'est exactement l'inverse. En Catalogne, il y a notamment une extrême-gauche qui est anti-européenne, alors que les Catalans sont très pro-européens. Mais Puigdemont en a besoin pour avoir sa majorité parlementaire". précise Alain Duhamel. 

Côté Madrid, l'aile droite du Parti populaire de Rajoy est à fond pour une réponse autoritaire". Pour la sortie de crise, "l'objectif est simple et le cheminement est difficile", résume l'éditorialiste. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Catalogne Espagne Mariano Rajoy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790006256
Sortie de crise en Catalogne : "L'objectif est simple, le cheminement difficile", dit Duhamel
Sortie de crise en Catalogne : "L'objectif est simple, le cheminement difficile", dit Duhamel
REPLAY - ÉDITO - L'éditorialiste revient sur les derniers rebondissements dans le bras de fer engagé entre Madrid et Barcelone sur l'indépendance catalane.
http://www.rtl.fr/actu/politique/sortie-de-crise-en-catalogne-l-objectif-est-simple-le-cheminement-difficile-dit-duhamel-7790006256
2017-10-11 20:03:00
http://media.rtl.fr/cache/DQBN_qdBiiuCbdpLbvHwxg/330v220-2/online/image/2017/0818/7789752328_mariano-rajoy-chef-du-gouvernement-espagnol.jpg