1 min de lecture Grand Jury

"Si la primaire tourne à une guerre fratricide, c'est malsain", s'insurge Laurent Wauquiez

GRAND JURY - Le numéro 2 des Républicains est revenu sur l'absence des ténors des Républicains au discours de clôture de Nicolas Sarkozy au Conseil national du parti.

Olivier Mazerolle Le Grand Jury Olivier Mazerolle
>
Le Grand Jury - Laurent Wauquiez, 1ère partie Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Elizabeth Martichoux et Ludovic Galtier

Nicolas Sarkozy a prononcé son discours de clôture du Conseil national des Républicains devant de nombreuses chaises vides. En effet, les ténors du parti, qui sont en même temps candidats à la primaire de droite de novembre 2016, ont choisi de ne pas y assister pour diverses raisons parfois farfelues.

"J'aurai évidemment préféré que tout le monde soit là, a répondu Laurent Wauquiez, invité du Grand Jury sur RTL. Est-ce que je trouve qu'il aurait été bien qu'ils prennent la parole, oui bien sûr. Qu'il y ait une compétition, c'est sain, que ça tourne à une guerre fratricide, c'est malsain. Il faut être vigilant. Mon rôle de vice-président, c'est précisément de m'assurer que les primaires ne tournent pas au bal des ego."

Nicolas Sarkozy suscite l'intérêt

Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes
Partager la citation

Laurent Wauquiez, qui n'a pas caché sa proximité avec les idées de Nicolas Sarkozy n'a pas donné son favori à droite pour la présidentielle. Il veut parler de ses "valeurs". "Le sens de la primaire, c'est les idées. C'est arbitrer sur la ligne politique de notre famille et pas le concours de beauté des uns et des autres (...) Ce n'est pas le programme de Nicolas Sarkozy, c'est le programme d'une famille politique."

À lire aussi
Christophe Castaner sur le plateau du "Grand Jury" dimanche 25 juin 2017 Grand Jury
Castaner savait que Ferrand "ne serait ministre que quelques semaines"

Sur le livre mea culpa de Nicolas Sarkozy, La France pour la vie, Laurent Wauquiez  a estimé qu'en politique, "rien n'est pire que l'indifférence. Nicolas Sarkozy suscite l'intérêt. Je pense qu'il a eu une démarche : qu'est-ce qu'on a réussi, où est-ce qu'on a échoué ? C'est à son honneur de l'avoir fait."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grand Jury Primaire Les Républicains Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781882867
"Si la primaire tourne à une guerre fratricide, c'est malsain", s'insurge Laurent Wauquiez
"Si la primaire tourne à une guerre fratricide, c'est malsain", s'insurge Laurent Wauquiez
GRAND JURY - Le numéro 2 des Républicains est revenu sur l'absence des ténors des Républicains au discours de clôture de Nicolas Sarkozy au Conseil national du parti.
http://www.rtl.fr/actu/politique/si-la-primaire-tourne-a-une-guerre-fratricide-c-est-malsain-s-insurge-laurent-wauquiez-7781882867
2016-02-14 14:03:00
http://media.rtl.fr/cache/6BbREH9ddWEvcsTwH6GwOw/330v220-2/online/image/2015/0531/7778546687_laurent-wauquiez-lors-du-congres-des-republicains-le-30-mai-2015.jpg