Hollande renonce à 2017 : "Un énorme aveu d'échec", juge Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon a vivement critiqué le bilan de François Hollande assurant que ce renoncement ne devait pas servir "d'amnistie" à tous les autres candidats.

Jean-Luc Mélenchon le 28 août 2016 à Toulouse.
Crédit : DECLEVES SIMON/ROBERT ALAIN/SIPA
Jean-Luc Mélenchon le 28 août 2016 à Toulouse.

Si de nombreuses personnalités de gauche ont salué le "courage" et la "dignité" de François Hollande, Jean-Luc Mélenchon est passé à l'offensive après le discours du chef de l'État durant lequel il a annoncé ne pas être candidat à un second mandat en vue de 2017. Le candidat à l'élection présidentielle a ainsi qualifié d'énorme aveu d'échec" le renoncement de François Hollande. "C'est un énorme aveu d'échec, il ne faudrait pas que ça fonctionne comme une amnistie pour tous ceux qui ont participé à cet échec", a déclaré Jean-Luc Mélenchon sur TF1.

Selon l'ancien socialiste, une candidature aurait été une forme de "crucifixion" pour les cinq mois à venir avant l'élection présidentielle. "Ce n'est pas mon sujet de savoir si c'est juste ou injuste, courageux ou pas. Il a pris le pays dans des conditions et avec un programme, il ne l'a pas appliqué, il a totalement désorganisé son camp", a commenté le candidat.
Jean-Luc Mélenchon est allé encore plus loin, critiquant ouvertement l'organisation de la primaire de la gauche, qui se tiendra le 22 et 29 janvier prochain. Le candidat de la "France insoumise", qui a comparé la primaire au "Congrès" du Parti socialiste, a rappelé qu'à l'heure actuelle "la totalité des candidats socialiste, en tout cas pour ce qu'on peut voir dans les sondages, sont à la moitié des scores qui me sont attribués".

Une manière également de cibler son prochain adversaire dans cette course à l'Élysée : François Fillon. Le candidat tout juste issu de la primaire de la droite est "le personnage central de la scène, c'est avec lui qu'a lieu maintenant le débat, pas avec ce qu'il reste du PS", a estimé le candidat soutenu par les communistes. "Le débat avec lui va être sur le fond : il y a d'un côté 'chacun pour soi et Dieu pour tous', et de l'autre côté, 'un pour tous et tous pour un' que je représente", a-t-il analysé.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786079624
Hollande renonce à 2017 : "Un énorme aveu d'échec", juge Mélenchon
Hollande renonce à 2017 : "Un énorme aveu d'échec", juge Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon a vivement critiqué le bilan de François Hollande assurant que ce renoncement ne devait pas servir "d'amnistie" à tous les autres candidats.
http://www.rtl.fr/actu/politique/renoncement-de-hollande-un-enorme-aveu-d-echec-juge-melenchon-7786079624
2016-12-01 22:03:00
http://media.rtl.fr/cache/4gf5waVO5MKshLYlrLDQwA/330v220-2/online/image/2016/1106/7785626309_jean-luc-melenchon-le-28-aout-2016-a-toulouse.jpg