1 min de lecture Gouvernement

Privatisations : "Nous voulons un État-stratège", justifie Bruno Le Maire sur RTL

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Économie réagit au projet de privatisation annoncé par Bercy et qui concerne des titres de plusieurs entreprises comme Aéroports de Paris, la Française des jeux et Engie.

Elizabeth Martichoux L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Privatisations : "Nous voulons un État-stratège", justifie Bruno Le Maire sur RTL Crédit Image : Frédéric Bukajlo pour RTL / SIPA | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Elizabeth Martichoux
Elizabeth Martichoux et La rédaction numérique de RTL

"Il n'est pas question de faire de cadeau à qui que ce soit." Bruno Le Maire, invité de RTL ce mercredi 13 juin, réagit au projet de privatisation de plusieurs entreprises publiques, parmi lesquelles Aéroports de Paris, la Française des jeux (FDJ) et Engie. "Nous voulons un État-stratège (...) qui régule fermement, explique le ministre de l'Économie et des Finances, assurant que l'État aura "la possibilité d'imposer des investissements".

Qu'entend Bruno Le Maire par "État-stratège" ? Le ministre détaille : "un État qui - pour prendre l'exemple d'ADP (ex-Aéroports de Paris, ndlr) -, au lieu d'avoir 9 milliards d'euros environ immobilisés sur ses infrastructures et qui touche des dividendes chaque année, récupère ces 9 milliards d'euros, les met sur le fonds pour l'innovation de rupture et investit pour l'avenir de nos enfants". 

Portée par Bruno le Maire lui-même, la loi Pacte autorisera l'exécutif à céder ses actifs "en modifiant les seuils de détention" actuellement fixés par la loi. L'objectif : recentrer le portefeuille public sur les secteurs considérés comme essentiels, "sur l'intelligence artificielle, sur le stockage de l'énergie renouvelable, pour garantir notre souveraineté technologique et garantir que la France reste leader en matière d'innovation et d'investissements", justifie le ministre au micro de RTL.

À lire aussi
Bruno Le Maire lors du Grand Jury le dimanche  24 juin 2018 gouvernement
"Bruno Le Maire a peut-être la main qui tremble", dit Christophe Jakubyszyn

Projet de loi présenté le lundi 18 juin

La loi Pacte sur la croissance des entreprises comprendra des mesures ouvrant la voie à ces cessions d'actifs dans ADP, la Française des jeux (FDJ) et Engie, comme l'a annoncé Bercy le 12 juin lors d'une conférence de presse. Les cessions d'actifs autorisées par la loi Pacte devraient permettre d'alimenter un fonds de 10 milliards d'euros pour l'innovation de rupture, promesse de campagne d'Emmanuel Macron. Le projet de loi sera présenté lundi 18 juin par le gouvernement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Bruno Le Maire Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793733069
Privatisations : "Nous voulons un État-stratège", justifie Bruno Le Maire sur RTL
Privatisations : "Nous voulons un État-stratège", justifie Bruno Le Maire sur RTL
INVITÉ RTL - Le ministre de l'Économie réagit au projet de privatisation annoncé par Bercy et qui concerne des titres de plusieurs entreprises comme Aéroports de Paris, la Française des jeux et Engie.
http://www.rtl.fr/actu/politique/privatisations-nous-voulons-un-etat-stratege-explique-bruno-le-maire-sur-rtl-7793733069
2018-06-13 07:56:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Rz_RI1SaTWsu6NHXoBGSbg/330v220-2/online/image/2018/0613/7793733208_bruno-le-maire-invite-de-rtl-mercredi-13-juin-2018.JPG