Marine Le Pen au Québec : Aymeric Chauprade tacle la présidente du FN

Après les médias canadiens, les politiques québécois, Marine Le Pen est critiquée par l'ancien député FN qui pointe son "inculture internationale".

Marine Le Pen et Aymeric Chauprade à Paris en janvier 2014
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Marine Le Pen et Aymeric Chauprade à Paris en janvier 2014

"Québec emmerde le Front national", "Ça va Jeanne d'Arc, redescends de ton cheval", "On n'a pas besoin de vos leçons"... Les tendresses verbales ont sifflé dans les oreilles de Marine Le Pen lors de son voyage au Québec qui prend fin vendredi 25 mars. "Enfin", se dit peut-être la présidente du Front national. Car ce déplacement outre-Atlantique n'a pas été des plus glorieux pour celle qui se dit à la tête du "premier parti de France." D'abord, les responsables politiques n'ont pas voulu la rencontrer. Aucun. D'aucun parti. 

Pour le premier ministre québécois, Philippe Couillard, Marine Le Pen "ne détient aucune fonction au gouvernement français, elle est en visite, c'est tout ce que j'ai à dire. Je n'ai certainement pas l'intention de démarrer un débat avec elle", a-t-il ajouté. Les médias locaux ne sont pas plus tendre avec elle. En interview sur la principale chaîne publique, Radio Canada, la présidente du Front national s'est confrontée à une journaliste coriace et qui ne lui a pas facilité la tâche en lui rappelant, notamment, qu'elle n'est "pas présidente". "Vous avez l'insulte au bout des lèvres", lui a-t-elle lancé, ou encore "Ah, vous êtes sage ?"

Marine Le Pen n'est pas encore rentrée en France que son voyage la poursuit jusque dans l'Hexagone, et cette-fois, visée par un ancien proche : Aymeric Chauprade. Poussé vers la sortie à cause de l'affaire Air Cocaïne, celui qui a été son conseiller pour les questions internationales jusque fin 2015 en rajoute une couche. "Il n’y a pas de surprise pour moi ! Quand on préfère s’entourer de médiocres sans conviction plutôt que des gens qui travaillent et préparent les voyages, le résultat est sans appel, a-t-il confié à L'Obs. Quand on emporte dans ses bagages son arrogance et son inculture internationale, on ne récolte que le mépris en retour".

Quand on emporte dans ses bagages son arrogance et son inculture internationale, on ne récolte que le mépris en retour

Aymeric Chauprade sur Marine Le Pen

Si Marine Le Pen n'était pas très attendue au Québec, ses quelques réflexions sur place n'ont pas aidé à redorer son image. En déclarant que les Canadiens vivaient "au pays des bisounours", en les traitant de "faux humanistes" et en critiquant la politique migratoire du pays, qui a décidé d'accueillir 25.000 réfugiés, la conseillère régionale et euro-députée s'est attirée les foudres des habitants, des médias et des politiques. "Je ne me souviens pas d’un politicien étranger important venu donner autant de leçons avec autant d’outrecuidance en aussi peu de temps", écrit un éditorialiste dans La Presse. Considérée comme l'une des personnalités les plus influentes en 2015 par le Times, Marine Le Pen va tout de même devoir travailler sa stature politique à l'international en vue de 2017.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782546837
Marine Le Pen au Québec : Aymeric Chauprade tacle la présidente du FN
Marine Le Pen au Québec : Aymeric Chauprade tacle la présidente du FN
Après les médias canadiens, les politiques québécois, Marine Le Pen est critiquée par l'ancien député FN qui pointe son "inculture internationale".
http://www.rtl.fr/actu/politique/marine-le-pen-au-quebec-aymeric-chauprade-tacle-la-presidente-du-fn-7782546837
2016-03-25 19:08:00
http://media.rtl.fr/cache/c23KfWrHS7nbcuj92yLLYw/330v220-2/online/image/2016/0325/7782546809_marine-le-pen-et-aymeric-chauprade-a-paris-en-janvier-2014.jpg