"La droite fait dans la surenchère", analyse Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - La journaliste nous explique pourquoi les ténors des Républicains multiplient les annonces et les propositions, avec des idées parfois empruntées au Front national.

>
"La droite fait dans la surenchère", analyse Alba Ventura Crédit Image : Alba Ventura Crédit Média : Alba Ventura Télécharger

À droite, on ne fait pas que "fourmiller d'idées". On fait carrément dans la surenchère. Il n'y a pas un événement ou un débat qui ne donne pas lieu à une annonce ou à une proposition de loi. Lundi 31 août sur RTL, Xavier Bertrand a déclaré qu'il voulait "désarmer les gens du voyage" après  le blocage de l'autoroute A1 le week-end dernier. La veille lors du Grand Jury, Bruno Le Maire annonçait qu'il allait déposer une proposition de loi pour rétablir la double peine pour les étrangers ayant commis des actes terroristes. Éric Ciotti, quant à lui, veut créer des centre de rétention pour les individus fichés et jugés dangereux.

En fait lorsque les sujets régaliens prennent le dessus, la droite redevient la droite. Souvenez-vous : Xavier Bertrand nous expliquait qu'il voulait creuser son sillon social libéral. Bruno Le Maire assurait qu'il allait se positionner sur le renouvellement des idées. Alain Juppé peut bien faire la "une" des Inrocks sur le mariage pour tous, quand on lui parle d'immigration il reprend à son compte une partie de la phrase de Michel Rocard : "La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde".

Au mois de juin dernier, alors que Marine Le Pen était très présente sur ce thème, Nicolas Sarkozy relançait le débat sur le droit du sol. Quant à François Fillon, qui avait tout misé au départ sur son programme économique, il a décidé de mettre en avant aujourd'hui les questions identitaires.

En réalité, la droite n'a pas le choix. Ses électeurs l'attendent sur ces sujets, et les Français aussi. Plus personne ne veut d'une société laxiste. On pourrait croire que la campagne de la primaire va se jouer entre ceux qui incarnent plutôt un centre-droit modéré et ceux qui expriment des idées plus radicales. Rien n'est moins sûr.

Gare à la surenchère

 Cette campagne a surtout de fortes chances de se faire sur la fermeté, la tolérance zéro, le drapeau et la remise en cause de l'espace Schengen. Si cela se joue sur ces sujets-là , celui qui a le plus d'avance chez les Républicains est indéniablement Nicolas Sarkozy. Il a fait toute sa campagne de 2007 sur l'insécurité et l'identité nationale. Il a fait toute sa campagne de 2012 sur les frontières. Le régalien façon "surenchère", c'est sa spécialité.

Le problème, pour lui mais comme pour tous les leaders de la droite, c'est que s'ils vont trop loin sur le mode de la surenchère, c'est surtout Marine Le Pen qui pourrait en profiter.

Marine Le Pen boude le Nord - Pas de Calais - Picardie

Depuis sa déclaration de candidature en juin dernier, Marine Le Pen n'a pas mis un pied dans sa région du Nord - Pas de Calais - Picardie. L'élection a pourtant lieu dans un peu plus de trois mois. En tant que conseillère régionale, elle assiste bien aux réunions, mais elle ne fait pas campagne. Mieux : la semaine dernière, elle était en Haute-Marne ; le week-end prochain, elle sera à Marseille.

Quand on discute avec elle, on s'aperçoit que Marine Le Pen voit les régionales comme une mini-présidentielle. On sent bien que la présidence de la région ce n'est pas son objectif. Son objectif, c'est  de s'échauffer pour 2017.

La rédaction vous recommande
par Alba VenturaJournaliste RTL
Suivez Alba Ventura sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779572739
"La droite fait dans la surenchère", analyse Alba Ventura
"La droite fait dans la surenchère", analyse Alba Ventura
REPLAY / ÉDITO - La journaliste nous explique pourquoi les ténors des Républicains multiplient les annonces et les propositions, avec des idées parfois empruntées au Front national.
http://www.rtl.fr/actu/politique/la-droite-fait-dans-la-surenchere-analyse-alba-ventura-7779572739
2015-09-01 09:47:00
http://media.rtl.fr/cache/NqmZGt1sUThW3k2mnrRSSg/330v220-2/online/image/2014/0422/7771346845_alba-ventura.jpg