4 min de lecture Présidentielle 2017

Jean-Luc Mélenchon : ce qu'il faut retenir du meeting à Marseille

ÉCLAIRAGE - Devant des milliers de personnes, dimanche 9 avril, le candidat de la France insoumise s'est dépeint comme le "candidat de la paix".

Jean-Luc Mélenchon lors d'un meeting à Marseille, dimanche 9 avril 2017.
Jean-Luc Mélenchon lors d'un meeting à Marseille, dimanche 9 avril 2017. Crédit : Anne-Christine POUJOULAT / AFP
103787476925100813301
Félix Roudaut
et AFP

Les Marseillais ont répondu présent à l'appel de Jean-Luc Mélenchon. Plusieurs milliers de personnes se sont pressés sur le Vieux-Port de la cité phocéenne, dimanche 9 avril, pour écouter le discours du leader de la France insoumise. À 13 jours du premier tour de l'élection présidentielle, l'eurodéputé marque une nette progression dans les sondages et compte bien maintenir cette dynamique.


Donné au coude à coude avec François Fillon dans les intentions de vote au premier tour, l'ancien sénateur de l'Essonne a donc mobilisé ses troupes, cinq ans après son discours au Prado sur les vertus du métissage, qui avait signé l'arrêt de sa progression alors qu'il était déjà au-delà de 15% dans les sondages. Politique internationale, vision pour la France, point de vue sur la campagne présidentielle... Retour sur les thèmes abordés par Jean-Luc Mélenchon lors de ce grand meeting en plein air.

Une minute de silence pour les disparus en Méditerranée

Alors que le candidat de la France insoumise prend place sur l'estrade disposée sur le Vieux-Port, porte ouverte sur la mer Méditerranée, le ton est grave. Jean-Luc Mélenchon exhorte en effet la foule à observer une minute du silence, dimanche 9 avril, en mémoire des migrants disparus en mer. "Ah la bonne mer, comment est-il possible que tu sois devenu ce cimetière où 30.000 ont disparu dans les eaux ?", a lancé le candidat avec gravité.

À lire aussi
Benoît Hamon après la défaite historique du PS au premier tour de la présidentielle présidentielle 2017
Harcèlement : Hamon a reçu des témoignages de femmes harcelées

"Écoutez vous autres, écoutez, c'est le silence de la mort", a-t-il poursuivi, avant d'exiger le "silence", qui fut aussitôt respecté. Jean-Luc Mélenchon a été vivement applaudi par les militants après avoir qualifié l'immigration d'"exil forcé", engendrant nécessairement de grandes "souffrances".

Un "enthousiasme nouveau" autour de sa campagne

Galvanisé par la foule, l'ancien socialiste a salué l'"enthousiasme nouveau" que suscite sa campagne. "Ce n'est pas la première fois que nous sommes si nombreux, si enthousiastes. Mais un enthousiasme nouveau active dorénavant notre ferveur", s'est-il réjoui sous le soleil marseillais. Et de poursuivre : dans cette campagne présidentielle, "les rôles avaient été distribués, et la France, paraît-il, était vouée à n'avoir à choisir qu'entre deux extrêmes" : "l'extrême droite condamnant notre grand peuple multicolore à se haïr entre lui-même", "et de l'autre côté l'extrême marché, sorte de magie noire qui transforme la souffrance, la misère, l'abandon en or et en argent".

"Vous voici vous autres, le peuple central, celui qui aspire à vivre de son travail, de ses inventions, de ses poèmes, de son goût d'amour pour les autres. Et vous avez maintenu allumée sous la cendre la braise qui dorénavant incendie de nouveau nos clameurs et nos enthousiasmes", a lancé celui qui avait déjà porté les couleurs du Front de gauche lors de l'élection présidentielle de 2012 (11,10%) et dont l'équipe estime à 70.000 le nombre de personnes venues écouter le candidat sur le Vieux-Port de la cité phocéenne.

Jean-Luc Mélenchon, "le candidat de la paix"

"Si vous voulez la paix, ne vous trompez pas de bulletin de vote" et "si vous en choisissez un pour la guerre, ne vous étonnez pas si elle finit par arriver", a déclaré Jean-Luc Mélenchon, avant de présenter un rameau d'olivier, qu'il portait à sa boutonnière, comme le "nouveau symbole" de sa campagne. Il a rappelé que "la paix est centrale dans le programme qu'(il) présente". "Je suis le candidat de la paix", a-t-il lancé.

Le candidat de la France insoumise s'est dit convaincu que la paix se ferait aussi en développant les énergies renouvelables qui "nous soustraient à la tyrannie des énergies carbonées et des guerres qu'elle porte en elle pour le pétrole". Et pour commencer le travail de paix, il propose "une alliance pour la sauvegarde écologique de la Méditerranée" partagée par tous les pays qui la bordent.


Citant l'Ukraine et la Crimée, l'ancien sénateur a explicité sa proposition d'une "conférence de la sécurité en Europe" qui "aurait à traiter de tous les problèmes surgissant ou ayant surgi entre l'Atlantique et l'Oural". Elle "permettrait que la menace épouvantable qui se dessine soit repoussée par les lumières de la raison et de la discussion".

Une campange "fascinante"

Engluée par les affaires qui touchent François Fillon et Marine Le Pen, la campagne est considérée comme l'une des pires de la Ve République par nombre de Français et d'observateurs. Jean-Luc Mélenchon préfère qualifier cette course à l'Élysée de "fascinante". Il avait déjà estimé, vendredi 7 avril, avoir "rarement vu autant le peuple français se chercher" que cette année.

Le candidat entend désormais concentrer cette campagne sur les indécis et les abstentionnistes pour séduire par exemple un électorat gaulliste dégoûté par les affaires Fillon ou les ouvriers et employés, que le Front national a pu capter ces dernières années.

>
Jean-Luc Mélenchon à Marseille : "Je suis le candidat de la paix" Crédit Image : boris HORVAT / AFP | Crédit Média : Farid Addala, pag / Equipe de campagne JL Mélenchon / AFP | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Jean-Luc Mélenchon Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788041909
Jean-Luc Mélenchon : ce qu'il faut retenir du meeting à Marseille
Jean-Luc Mélenchon : ce qu'il faut retenir du meeting à Marseille
ÉCLAIRAGE - Devant des milliers de personnes, dimanche 9 avril, le candidat de la France insoumise s'est dépeint comme le "candidat de la paix".
http://www.rtl.fr/actu/politique/jean-luc-melenchon-ce-qu-il-faut-retenir-du-meeting-a-marseille-7788041909
2017-04-09 17:44:00
http://media.rtl.fr/cache/SpekipIZYoB-179uaqKVIw/330v220-2/online/image/2017/0409/7788043484_000-nf0gc.jpg