1 min de lecture François Bayrou

François Bayrou sur RTL : "Nous vivons dans le temps de la dénonciation anonyme"

REPLAY - INVITÉ RTL - Le ministre de la Justice affirme ne pas avoir été informé de l'ouverture d'une enquête sur les assistants d'eurodéputés du MoDem.

Elizabeth Martichoux L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
François Bayrou "ne voit pas de contradiction" avec Édouard Philippe Crédit Image : Frédéric Bukajlo/Sipa | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
109127536140888961261
Ludovic Galtier
et Elizabeth Martichoux

Le ministre de la Justice présente ce mercredi 14 juin son projet de loi de moralisation de la vie publique en Conseil des ministres. En parallèle, le président du MoDem est visé par une enquête. Le parquet de Paris cherche à savoir si le parti centriste a eu recours à des emplois fictifs via des emplois d'assistants parlementaires d'eurodéputés. Invité de RTL mercredi 14 juin, François Bayrou conteste ces accusations. "Ça n'a jamais existé", clame-t-il.

L'ancien candidat à la présidentielle estime que "nous vivons dans le temps de la dénonciation et de la dénonciation anonyme, comme c'est le cas dans cette affaire. C'est un temps bizarre dans lequel on est. On peut avoir des vagues extrêmement déstabilisantes pour la démocratie. Qu'est-ce qui garantit que ces dénonciations ne seront pas dévoyées ?", s'interroge-t-il. "C'est pourquoi une enquête est absolument précieuse. Elle permettra d'établir tous les faits, ce qui réglera cette question je crois définitivement."

À lire aussi
François Bayrou, le 21 juin 2017 le journal
Le journal de 12h30 : le MoDem perquisitionné dans le cadre de l'affaire assistants parlementaires

Et d'entrer dans le détail. "Il y a eu des collaborateurs qui étaient à temps partiel travaillant assistants avec des parlementaires européens et qui, pour l'autre mi-temps avaient des responsabilités à l'intérieur de notre organisation. Ils étaient payés en fonction de leur travail. Qu'est-ce qu'il y a de plus légal et de plus normal et de plus moral que d'avoir un mi-temps pour un élu et un mi-temps pour un mouvement ?"

"Pas de problème institutionnel"

En ce qui concerne les conditions de l'ouverture de l'enquête préliminaire par le parquet, François Bayrou assure qu'il n'est pas le supérieur hiérarchique des enquêteurs et réfute tout "problème institutionnel". "Le parquet ne consulte pas le garde des Sceaux avant d'ouvrir une enquête. S'il y avait un lien hiérarchique, je serai informé des enquêtes. Or, j'ai donné instruction formelle et écrite qu'il n'y ait aucune information de cet ordre."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Bayrou MoDem
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788962525
François Bayrou sur RTL : "Nous vivons dans le temps de la dénonciation anonyme"
François Bayrou sur RTL : "Nous vivons dans le temps de la dénonciation anonyme"
REPLAY - INVITÉ RTL - Le ministre de la Justice affirme ne pas avoir été informé de l'ouverture d'une enquête sur les assistants d'eurodéputés du MoDem.
http://www.rtl.fr/actu/politique/francois-bayrou-sur-rtl-nous-vivons-dans-le-temps-de-la-denonciation-anonyme-7788962525
2017-06-14 09:15:00
http://media.rtl.fr/cache/GeyK0KzXjJccAavzoI0x4A/330v220-2/online/image/2017/0614/7788962390_francois-bayrou-le-14-juin-2017.JPG