Élections régionales : "On voit arriver la catastrophe Marine Le Pen en la subissant", déclare Benoît Hamon

REPLAY - LE GRAND JURY - Le député des Yvelines, qui admet "une situation difficile", fait confiance à Pierre de Saintignon qu'il voit comme "le meilleur candidat contre le FN".

Benoît Hamon était l'invité du Grand Jury sur RTL, dimanche 11 octobre 2015 >
Benoît Hamon : "Macron, la nouvelle coqueluche du Tout-Paris" Crédit Image : RTL / Frédéric Bukajlo / Abacapress | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

Selon un sondage Ifop pour le JDD, 31% des Français estiment pouvoir voter pour Marine Le Pen à l’élection présidentielle de 2017. Un pourcentage symbole de la montée croissante du Front national à quelques semaines des régionales où le parti pourrait remporter certaines régions. Parmi elles ? Provence-Alpes-Côte d’Azur mais aussi la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie où la fille de Jean-Marie Le Pen est candidate. "Aujourd’hui, Marine Le Pen est indiscutablement en position d’être au second tour", a regretté Benoît Hamon.

Invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, le député des Yvelines ne veut pas se résoudre à un tel résultat. "On voit arriver la catastrophe Marine Le Pen en la subissant. La situation est difficile, mais ça ne m'empêche pas de me battre", a-t-il déclaré. Avant d’enchaîner : "J’ai le pessimisme de la raison et l’optimisme de la volonté".

Une volonté de rassemblement

Dans cette région, Benoît Hamon défend le candidat socialiste, balayant au passage une possible candidature de Martine Aubry. "Pierre de Saintignon est un chef d'entreprise. Grâce à lui, il y a eu des solutions qui ont permis de réinsérer des dizaines de milliers de personnes. Quand on parle de le remplacer, on l'affaiblit", a argumenté celui qu'il définit comme "le meilleur candidat face au FN".

L'urgence ? C'est le rassemblement de la gauche

Benoît Hamon

La seule solution face au Front national ? Le rassemblement alors qu'un référendum organisé par le Parti socialiste tentera de mobiliser l'électorat de gauche. Si Manuel Valls a évoqué tout faire pour empêcher la victoire frontiste, Benoît Hamon refuse de céder au retrait. "La disparition de la gauche serait une catastrophe. Chaque fois qu'il y a un rassemblement de la gauche, on est devant la droite. L'urgence ? C'est le rassemblement de la gauche", a-t-il martelé. 

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7780059002
Élections régionales : "On voit arriver la catastrophe Marine Le Pen en la subissant", déclare Benoît Hamon
Élections régionales : "On voit arriver la catastrophe Marine Le Pen en la subissant", déclare Benoît Hamon
REPLAY - LE GRAND JURY - Le député des Yvelines, qui admet "une situation difficile", fait confiance à Pierre de Saintignon qu'il voit comme "le meilleur candidat contre le FN".
http://www.rtl.fr/actu/politique/elections-regionales-on-voit-arriver-la-catastrophe-marine-le-pen-en-la-subissant-declare-benoit-hamon-7780059002
2015-10-11 16:13:00
http://media.rtl.fr/cache/tTPoZKaAGc33-lNyrAgnAQ/330v220-2/online/image/2015/1011/7780054651_benoit-hamon-etait-l-invite-du-grand-jury-sur-rtl-dimanche-11-octobre-2015.JPG