Benoît Hamon : "Macron, la nouvelle coqueluche du Tout-Paris"

REPLAY - LE GRAND JURY - Le député des Yvelines regrette les conséquences électorales causées par les propos polémiques du ministre de l'Économie.

Benoît Hamon était l'invité du Grand Jury sur RTL, dimanche 11 octobre 2015 >
Benoît Hamon : "Macron, la nouvelle coqueluche du Tout-Paris" Crédit Image : RTL / Frédéric Bukajlo / Abacapress | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

À l'occasion du grand remaniement ministériel d'août 2014, Benoît Hamon, l'une des figures de proue de l'aile gauche du Parti socialiste, avait quitté le gouvernement et son poste au ministère de l'Éducation nationale. Dans le même temps, Emmanuel Macron entrait à Bercy et agite, depuis, la scène politique à coup de saillies médiatiques et prises de position contestées dans son propre camp. Une ascension fulgurante commentée avec prudence par Benoît Hamon, invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. "C'est un garçon qui a énormément de qualités, ça personne n'en doute, c'est la nouvelle coqueluche du Tout-Paris. Mais je pense qu'il faut qu'il se prépare au fait que ça puisse passer un jour", a-t-il lancé dimanche 11 octobre.

Le député des Yvelines ne voit toutefois pas l'intérêt de répéter être "plus à gauche" du ministre de l'Économie, estimant que ce n'est pas de cette manière qu'il "convaincra une seule personne" de se rapprocher de ses idées. "Cette approche du débat politique n'est ni pertinente ni efficace. Je pense que ça ne fera pas déplacer une voix", affirme-t-il.

Nous enregistrons les conséquences dans les urnes des choix politiques qu'il défend

Benoît Hamon

Cet été, Emmanuel Macron a créé par deux fois la polémique, d'abord sur la question des 35 heures puis sur le statut des fonctionnaires, en disant "au dosage près à peu près la même chose que Juppé et Sarkozy", estime Benoît Hamon qui constate des dégâts dans les urnes. "Quand on a perdu l'élection municipale à Noisy-le-Grand de 33 voix, juste après les déclarations de Macron (en septembre, ndlr), est-ce qu'on peut ne pas imaginer un instant que dans ces 33 personnes, il y avait peut-être 33 fonctionnaires ? On enregistre aujourd'hui de mauvais résultats aux élections. Nous qui nous présentons aux élections, ce qui n'est pas le cas d'Emmanuel Macron, enregistrons les conséquences dans les urnes des choix politiques qu'il défend", constate-t-il.

Benoît Hamon, plutôt dubitatif quant à un libéralisme de gauche, invite ainsi Emmanuel Macron à modérer ses propos : "Quand on s'inscrit dans un collectif, quand on n'est pas d'accord avec la ligne du gouvernement, soit on fait ce que j’ai fait, c'est-à-dire qu'on prend ses distances, soit on décide de se taire".

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7780054644
Benoît Hamon : "Macron, la nouvelle coqueluche du Tout-Paris"
Benoît Hamon : "Macron, la nouvelle coqueluche du Tout-Paris"
REPLAY - LE GRAND JURY - Le député des Yvelines regrette les conséquences électorales causées par les propos polémiques du ministre de l'Économie.
http://www.rtl.fr/actu/politique/benoit-hamon-macron-la-nouvelle-coqueluche-du-tout-paris-7780054644
2015-10-11 14:03:00
http://media.rtl.fr/cache/tTPoZKaAGc33-lNyrAgnAQ/330v220-2/online/image/2015/1011/7780054651_benoit-hamon-etait-l-invite-du-grand-jury-sur-rtl-dimanche-11-octobre-2015.JPG