1 min de lecture Présidentielle 2017

Démission d'Emmanuel Macron : "On ne s'improvise pas candidat à la présidentielle", critique Manuel Valls

Après la démission d'Emmanuel Macron, Manuel Valls a affirmé qu'il "n'y avait de la place que pour un combat collectif".

Manuel Valls et Emmanuel Macron, à Matignon le 8 février 2016
Manuel Valls et Emmanuel Macron, à Matignon le 8 février 2016 Crédit : CHAMUSSY/SIPA
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et AFP

Il n'avait pas encore réagi au départ d'Emmanuel Macron. C'est désormais chose fait. Manuel Valls s'est montré très critique vis à vis de son ancien ministre de l'Économie. Le Premier ministre a fait valoir mercredi 31 août qu'il avait comme "principe" la "loyauté" en réponse à un question sur la démission d'Emmanuel Macron. "Chacun son itinéraire, son destin, en tenant compte aussi des principes... Vous savez, moi, j'ai un principe: c'est la loyauté, la loyauté à l'égard du président de la République, bien sûr, mais aussi la loyauté vis-à-vis des Français (...) Dans ces moments-là, on ne peut pas partir, on ne peut pas déserter", a-t-il lâché lors d'un déplacement à Évry dans l'Essonne.

Mais le pensionnaire de Matignon ne s'est pas arrêté là et a largement critiqué une possible candidature à l'élection présidentielle de 2017. "On ne s'improvise pas candidat à la présidentielle", a lancé Manuel Valls, à la veille de la rentrée scolaire. Avant d'ajouter, dans une autre flèche envoyée à Emmanuel Macron : "Il n'y a pas de place pour les aventures individuelles, il n'y a de place que pour un combat collectif".

La déloyauté, elle fait mal au collectif et la loyauté rend plus fort

Manuel Valls
Partager la citation

La rupture semble consumée entre le chef du gouvernement, qui assure vouloir mener sa mission "jusqu'au bout", et son ancien ministre. "Être loyal, ce n'est pas être entravé, c'est pouvoir agir, c'est pouvoir parler, c'est pouvoir dire ce qu'on pense. Je le fais quand il s'agit de parler de la nation, des valeurs de la République, de la laïcité", a encore insisté le chef du gouvernement. Avant de conclure : "La déloyauté, elle fait mal au collectif et la loyauté rend plus fort (...) Moi, je sais d'où je viens, je suis socialiste". Une nouvelle allusion, non dissimulée, à destination d'Emmanuel Macron qui avait récemment fait valoir qu'il n'était "pas socialiste". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Emmanuel Macron Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784686074
Démission d'Emmanuel Macron : "On ne s'improvise pas candidat à la présidentielle", critique Manuel Valls
Démission d'Emmanuel Macron : "On ne s'improvise pas candidat à la présidentielle", critique Manuel Valls
Après la démission d'Emmanuel Macron, Manuel Valls a affirmé qu'il "n'y avait de la place que pour un combat collectif".
http://www.rtl.fr/actu/politique/demission-d-emmanuel-macron-on-ne-s-improvise-pas-candidat-a-la-presidentielle-critique-manuel-valls-7784686074
2016-08-31 22:27:16
http://media.rtl.fr/cache/1mI1tVsZnSsPx4vm7t8ZMQ/330v220-2/online/image/2016/0504/7783100459_manuel-valls-et-emmanuel-macron-a-matignon-le-8-fevrier-2016.jpg