2 min de lecture Logement

APL : après la baisse de cinq euros, Macron envisage une réforme globale

Dans une interview accordée au "Point" à paraître jeudi 31 août, Emmanuel Macron annonce une réforme globale du logement étudiant, qui "simplifiera" les normes actuelles.

Les allocations logement pourraient baisser de 50 à 60 euros pour le parc social.
Les allocations logement pourraient baisser de 50 à 60 euros pour le parc social. Crédit : ALLILI MOURAD/SIPA
Océane Blanchard
Océane Blanchard
et AFP

Emmanuel Macron affirme dans un entretien au Point, à paraître mercredi 31 août, qu'il envisage d'aller au-delà de la baisse controversée de 5 euros des APL, mais dans le cadre d'une "transformation profonde qui doit faire baisser les loyers". Il a ainsi annoncé une réforme globale, qui concernera en premiers lieux les mutuelles et le logement des étudiants. 

Alors que l'aide personnalisée au logement (APL) alimente selon lui la hausse des loyers, le chef de l'État préconise "un choc d'offre", que doit permettre un projet de loi présenté à l'automne. Il envisage de "simplifier" les règles relatives à la location, en ciblant en particulier les zones tendues du Grand Paris, de Lyon et de la frontière suisse, ainsi qu'Aix-Marseille où il compte mettre en place "un système d'exception pour réduire les coûts".

Pour contrer la baisse de cinq euros qui touche les bénéficiaires, Emmanuel Macron a affirmé une volonté de s'occuper des problématiques étudiantes. "Nous aiderons d'ailleurs dès cette rentrée les étudiants par un gel des coûts des inscriptions, des logements et de la restauration universitaires, une réforme profonde des mutuelles étudiantes et du logement étudiant pour en réduire les prix", a-t-il déclaré. 

À lire aussi
Les bureaux ergonomiques sont de plus en plus à la mode société
Peut-on réellement réquisitionner des bureaux vides pour en faire des logements ?

Baisse des APL, la levée de boucliers

La baisse de cinq euros de l'aide au logement avait provoqué une vive polémique lors de son annonce, notamment de la part des organisations étudiantes, estimant que les économies étaient faites sur le dos des plus fragiles. Les aides au logement, tous types confondus, concernent 6,5 millions de ménages français et la majorité des bénéficiaires sont des étudiants.

Après les nombreuses réactions suscitées, Emmanuel Macron avait convoqué le 26 juillet son gouvernement pour une séance de recadrage sur le sujet, estimant que ce n'était "pas la peine de se retrouver dans les débats complètements dingues", comme l'a rapporté Le Canard Enchaîné.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Logement Société Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789899787
APL : après la baisse de cinq euros, Macron envisage une réforme globale
APL : après la baisse de cinq euros, Macron envisage une réforme globale
Dans une interview accordée au "Point" à paraître jeudi 31 août, Emmanuel Macron annonce une réforme globale du logement étudiant, qui "simplifiera" les normes actuelles.
http://www.rtl.fr/actu/politique/apl-apres-la-baisse-de-cinq-euros-macron-envisage-une-reforme-globale-7789899787
2017-08-30 23:17:24
http://media.rtl.fr/cache/x_MUQMV2XAVce3QqQw0aUw/330v220-2/online/image/2017/0723/7789454507_le-ministere-de-la-cohesion-des-territoires-a-annonce-une-diminution-mensuelle-de-5-euros-pour-toutes-les-aides-au-logement-illustration.jpg