2 min de lecture Turquie

Turquie : Erdogan a-t-il déjà perdu son pari-référendum ?

Le dimanche 16 avril, la Turquie doit choisir par référendum de renforcer ou non le pouvoir de son président déjà tout-puissant.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Turquie : Erdogan a-t-il déjà perdu son pari-référendum ? Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont et Loïc Farge

On ne connait pas les résultats à l'avance, mais on peut déjà dire que Recep Tayyip Erdogan a perdu le pari qu'il avait fait avec ce référendum. Il rêvait d’un plébiscite par les électeurs turcs, neuf mois après le putsch raté. Depuis juillet dernier, il a fait arrêter 40.000 personnes, muselé les médias, il a mis la Turquie à ses pieds. Et pourtant, les derniers sondages sont très serrés. Certains études d'opinion annoncent même une défaite du "oui". En tout cas, la Turquie est tellement divisée aujourd'hui qu'un plébiscite (un "oui" à 60%) que cherchait Erdogan paraît aujourd'hui exclu. Les choses ne se passent pas comme Erdogan les avait prévues en présentant aux Turcs une modification de la Constitution.

La modification de Constitution soumise à référendum propose de concentrer les pouvoirs dans les mains du Président. C'est une révolution constitutionnelle en Turquie. C'est comme si, en France, on donnait, du jour au lendemain, tous les pouvoirs à l'Élysée. Recep Tayyip Erdogan veut abolir le poste de premier ministre. Il veut aussi de nommer directement certains juges pour contrôler le pouvoir judiciaire et faire du Parlement une chambre d’enregistrement sans réel pouvoir (ce qu'il n'a jamais été dans le passé).

Erdogan est déjà extrêmement puissant, direz-vous. Oui, mais sa pratique autoritaire du pouvoir, depuis disons deux ans, qui n'est pas conforme à l'esprit de la Constitution turque, serait ainsi entérinée durablement. Il n'aurait plus de contre-pouvoir en Turquie.

À lire aussi
La région de la Ghouta, dans les faubourgs de Damas, prise pour cible par des frappes aériennes, le 7 février 2018 Syrie
Syrie : "On entre dans une phase très complexe du conflit", prévient Wassim Nasr

Il y a une certaine société civile en Turquie qui est capable de résistance

Bayram Balci, spécialiste de la Turquie
Partager la citation

Pourquoi, malgré les purges et des médias à sa main, Erdogan a-t-il des difficultés à imposer sa réforme ? "Ça ne passe pas comme une lettre à la Poste car malgré tout, il y a une certaine société civile en Turquie qui est capable de résistance, et le pays est différent en cela de la Russie", répond Bayram Balci, un des meilleurs spécialistes de la Turquie, chercheur au Ceri. "Le pays ne se résume pas à son président (...) Je pense que, quelque part, Erdogan n'est pas surpris : il connaît son pays, il sait qu'il ne fait pas l'unanimité sur une question aussi fondamentale, car ce serait changer l'esprit du pays", poursuit-il.

Erdogan peut-il falsifier le résultat du référendum du 16 avril ?
La question est légitime, puisque l’opposition turque parle d’une quasi-dictature en Turquie. Traditionnellement, les élections sont bien organisées, et donc il n'est pas évident de tricher. Les élections sont généralement assez saines. Les spécialistes ne voient pas comment Erdogan pourrait changer le résultat. En revanche, la campagne n’a pas été équitable.
 
L'opposition n'a pas eu accès aux médias d'État pour se faire entendre. C’est pour cette raison qu'une victoire étriquée - ou même une défaite du "oui" au référendum qui n'est pas exclue - serait un échec humiliant pour Erdogan, qui l'affaiblirait sur la scène internationale, mais surtout en Turquie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Turquie Recep Tayyip Erdogan Référendum
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787851529
Turquie : Erdogan a-t-il déjà perdu son pari-référendum ?
Turquie : Erdogan a-t-il déjà perdu son pari-référendum ?
Le dimanche 16 avril, la Turquie doit choisir par référendum de renforcer ou non le pouvoir de son président déjà tout-puissant.
http://www.rtl.fr/actu/international/turquie-erdogan-a-t-il-deja-perdu-son-pari-referendum-7787851529
2017-03-28 13:20:00
http://media.rtl.fr/cache/S92ET6wN-3CFvO_cMZ2JSA/330v220-2/online/image/2017/0328/7787853266_le-president-turc-recep-tayyip-erdogan-le-24-mars-2017-a-denizli.jpg