Virus Zika : des premiers cas recensés en Europe

9 cas ont été détectés en Espagne, au Royaume-Uni et en Suisse, alors que l'OMS s'inquiète de l'extension de l’épidémie.

Des moustiques en Martinique, le 2 septembre 2010.
Crédit : PATRICE COPPEE / AFP
Des moustiques en Martinique, le 2 septembre 2010.

Devenu épidémique en Amérique du Sud et dans les Caraïbes, notamment en Guadeloupe et en Martinique, le virus Zika débarque en Europe. Neuf personnes contaminées par cette maladie transmise par les moustiques ont été recensées : deux en Espagne, trois au Royaume-Uni et quatre en Suisse. Pour tous ces cas rapportés par divers médias durant la semaine du 18 janvier, les infections ont eu lieu au cours de voyages en Amérique latine et non pas sur le sol européen. Dans le même temps, trois habitants de New York ont été atteints après avoir, eux aussi, séjourné hors des États-Unis.

Pour l'heure, aucun test positif n'a été établi en France métropolitaine par les autorités sanitaires mais uniquement aux Antilles. Toutefois, le Haut Conseil de la santé publique a émis un rapport indiquant que le virus pouvait faire son apparition "dans les départements métropolitains" où se trouve le moustique appelé Aedes aegypti, qui peut également transmettre la dengue ou le chikungunya.

Une menace pour les femmes enceintes

Face à ces nouvelles infections, l'OMS tire le signal d'alarme. Selon l'institution, le virus Zika "va continuer à s'étendre" à l'ensemble du continent américain, où 21 pays sur 55 sont déjà touchés. Seuls le Canada et le Chili devraient être épargnés. "L'expansion très rapide du virus Zika à de nouvelles zones géographiques, où la population n'est que faiblement immunisée, est un sérieux sujet d'inquiétude", fait savoir l'Organisation mondiale de la santé.

Responsable potentiel de graves malformations du fœtus, Zika représente une menace sérieuse pour les femmes enceintes. Le virus est en effet soupçonné de provoquer des microcéphalies chez les nourrissons qui naissent alors avec une boîte crânienne particulièrement petite. En 2015, 3.174 cas de microcéphalie chez des nourrissons ont été recensés au Brésil et sont liés au virus Zika contracté par la mère, selon le ministère de la Santé du pays. Auparavant, il y avait en moyenne 160 cas par an. La Colombie, l'Équateur, le Salvador et la Jamaïque ont ainsi conseillé aux femmes d'éviter de tomber enceinte, une idée reprise par un haut responsable brésilien, bien que la ligne officielle est de dire qu'il faut éviter les moustiques.

Pour l'heure, il n'existe pas de traitement curatif ni de vaccin contre cette maladie, seulement des traitements des symptômes. Ses manifestations, dans les 3 à 12 jours qui suivent la piqûre par le moustique infecté, sont le plus souvent de type grippal (fièvre, maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées. Selon l'OMS, le virus se transmet par le sang. "Un cas de transmission lors de relations sexuelles a été signalé", a toutefois signalé l'agence qui attend d'avoir plus de preuves à ce sujet.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781545284
Virus Zika : des premiers cas recensés en Europe
Virus Zika : des premiers cas recensés en Europe
9 cas ont été détectés en Espagne, au Royaume-Uni et en Suisse, alors que l'OMS s'inquiète de l'extension de l’épidémie.
http://www.rtl.fr/actu/international/le-virus-zika-fait-son-apparition-en-europe-7781545284
2016-01-25 19:59:00
http://media.rtl.fr/cache/uo_QBQCSqmQ9LZtT6Mqn3g/330v220-2/online/image/2014/0822/7773836894_des-moustiques-en-martinique-le-2-septembre-2010.jpg