L'État islamique menace Mark Zuckerberg (Facebook) et Jack Dorsey (Twitter)

Daesh a diffusé une vidéo de 25 minutes dans laquelle l'État terroriste s'en prend aux dirigeants des réseaux sociaux.

Mark Zuckerberg est ciblé dans la dernière vidéo de l'État islamique
Crédit : Chandan Khanna / AFP
Mark Zuckerberg est ciblé dans la dernière vidéo de l'État islamique

L'organisation terroriste Daesh a publié une nouvelle vidéo de propagande dernièrement. Dans ce montage de 25 minutes, on peut voir les visages des fondateurs de Facebook et Twitter, Mark Zuckerberg et Jack Dorsey, criblés de balles. Avec cet enregistrement, l'État islamique s'en prend directement aux deux réseaux sociaux qui suppriment les comptes des jihadistes et de leur "État croisé". 

La vidéo nous apprend que l'État islamique prétend avoir pris le contrôle de plus de 10 000 comptes et 150 groupes sur Facebook, ainsi que 5.000 profils Twitter. La cyber-armée de Daesh déclare : "Vous annoncez chaque jour que vous avez suspendu beaucoup de nos comptes. Et nous vous répondons : est-ce donc tout ce que vous pouvez faire ? (...) Si vous fermez un de nos comptes, nous en prendrons 10 en retour et vos noms seront effacés quand nous aurons supprimé vos sites."

Une vidéo de Daesh menace les dirigeants des réseaux sociaux

Au premier plan de la lutte sur Internet

Le porte-parole de Twitter a expliqué que son entreprise ne réagirai pas à ces menaces : "Bienvenue dans notre vie quotidienne", répond-il même avec ironie au journaliste du Guardian. D'après lui, le réseau est régulièrement la cible de ce genre de campagnes depuis qu'il a renforcé sa lutte contre le terrorisme. Depuis le début de l'année 2015, le réseau social a annoncé avoir supprimé plus de 125.000 comptes pour "menace et promotion d'actes terroristes, principalement lié à l'État islamique".

Du côté de Facebook, Sheryl Sandberg, la directrice des opérations du groupe, explique que le groupe mène des actions similaires. Mais elle appelle aussi les internautes à lancer des "Like's attacks" pour lutter contre la barbarie de Daesh. Une opération destinée à promouvoir les témoignages des gens qui ont vu le vrai visage de l'État terroriste. "La meilleure chose contre le recrutement de Daesh, c'est la parole des gens qui ont eux-mêmes été recrutés, qui ont compris la réalité des choses, qui se sont enfuis et sont revenus pour dire la vérité", estime-t-elle. "Un contre-discours au discours qui prône la haine est notre meilleure réponse." 

D'après le quotidien britannique, le gouvernement américain aurait organisé un sommet secret en janvier à San José avec les géants du web et des nouvelles technologies  comme Apple, Facebook et Twitter, ainsi que le directeur de l'Agence nationale de la sécurité américaine (NSA), Michael Rogers. Le but était d'établir une nouvelle stratégie pour lancer une campagne contre l’État islamique sur Internet.

La rédaction vous recommande
par Michael DucoussoJournaliste
Suivez Michael Ducousso sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782094722
L'État islamique menace Mark Zuckerberg (Facebook) et Jack Dorsey (Twitter)
L'État islamique menace Mark Zuckerberg (Facebook) et Jack Dorsey (Twitter)
Daesh a diffusé une vidéo de 25 minutes dans laquelle l'État terroriste s'en prend aux dirigeants des réseaux sociaux.
http://www.rtl.fr/actu/international/l-etat-islamique-menace-mark-zuckerberg-facebook-et-jack-dorsey-twitter-7782094722
2016-02-27 20:33:35
http://media.rtl.fr/cache/k7cP_cuQvOAX8hq2_PXuCw/330v220-2/online/image/2016/0227/7782095100_mark-zuckerberg-est-cible-dans-la-derniere-video-de-l-etat-islamique.jpg