3 min de lecture Environnement

Trump fait l'éloge du charbon et s'attaque au bilan climat d'Obama

Le républicain a signé un décret pour "mettre fin à la guerre contre le charbon", balayant ainsi les efforts de Barack Obama.

Virginie Garin C'est notre Planète Virginie Garin
>
Virginie Garin : Trump fait l'éloge du charbon et s'attaque au bilan climat d'Obama Crédit Image : MOLLY RILEY / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
103787476925100813301
Félix Roudaut
et AFP

Après sa tentative ratée d'abroger Obamacare, Donald Trump s'affaire désormais à détricoter le bilan de Barack Obama sur le climat. Depuis le siège de l'Agence de protection de l'environnement (EPA), mardi 28 mars, le 45e président des États-Unis n'a pas caché sa volonté de "mettre fin à la guerre contre le charbon", avant de signer un "décret sur l'indépendance énergétique" qui ordonne le réexamen du Clean Power Plan, un texte signé par son prédécesseur qui impose aux centrales thermiques des réductions de leurs émissions de CO2.

Cette mesure, coup de pouce assumé aux énergies fossiles, suscite de vives interrogations sur l'attitude des États-Unis vis-à-vis de l'accord de Paris sur le climat signé en 2015 par plus de 190 pays, après des années d'âpres négociations. Annonçant "une nouvelle ère" dans le secteur énergétique outre-Atlantique, Donald Trump a insisté sur la nécessité de supprimer nombre de réglementations environnementales "inutiles et destructrices d'emplois".

"Nous adorons les mineurs du charbon, des gens fantastiques", a martelé le républicain qui met régulièrement en doute la réalité du réchauffement de la planète, promettant de leur "redonner du travail". "Nous produirons du charbon américain pour faire fonctionner les industries américaines", a-t-il encore lancé. S'il entrait en vigueur, le décret de Barack Obama se traduirait par la fermeture de nombre de centrales à charbon. Il est cependant, pour l'heure, bloqué par la justice, qui avait été saisie par une trentaine d'États, majoritairement républicains.

À lire aussi
Des fruits et légumes (Illustration) environnement
Pesticides : le raisin et le céleri branche sont les plus touchés

En déclin marqué, le charbon reste toutefois une composante importante du paysage énergétique américain. Les centaines de centrales à charbon réparties sur le territoire produisent en effet près d'un tiers de l'électricité du pays. Donald Trump évoque régulièrement sa volonté de relancer l'exploitation du "magnifique charbon propre", mais la plupart des experts sont sceptiques et doutent que ce décret qui remet par ailleurs une demi-douzaine de décisions de Barack Obama liées au climat puisse se traduire par des créations nettes d'emplois.

Concert de critiques

Parmi les chefs démocrates au Congrès, Chuck Schumer a dénoncé un texte qui démontre selon lui que le lobby des énergies fossiles "est de retour aux affaires" avec l'administration Trump. "On dirait qu'il a été écrit par le conseil d'administration d'Exxon, sans le moindre respect pour la santé et la sécurité d’Américains ou pour la planète", a-t-il fustigé. Pour Bob Ward, du Grantham Research Institute à la London School of Economics, renoncer au Clean Power Plan rendrait "pratiquement impossible pour les États-Unis d'atteindre leurs objectifs de l'accord de Paris", qui prévoit la baisse de 26% à 28% des émissions d'ici 2025 par rapport à 2005.

Si cette analyse ne fait pas l'unanimité, le signal envoyé par l'administration Trump au reste de la communauté internationale est clair : Washington ne déterminera pas sa politique énergétique en fonction des enjeux climatiques. Le nouveau patron de l'EPA, Scott Pruitt, qui a récemment affirmé, à rebours du consensus scientifique international, que les émissions de CO2 n'étaient pas une des causes majeures du réchauffement en cours, a estimé dimanche que Paris avait "été tout simplement un mauvais accord".

Un éventuel retrait des États-Unis, qui représenterait une véritable déflagration, fait l'objet de débats tendus au sein de l'administration. "C'est en cours de discussion", a indiqué lundi 27 mars un responsable de l'exécutif sous couvert d'anonymat. Les États-Unis sont le deuxième plus gros émetteur de gaz à effet de serre derrière la Chine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement États-Unis Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787862539
Trump fait l'éloge du charbon et s'attaque au bilan climat d'Obama
Trump fait l'éloge du charbon et s'attaque au bilan climat d'Obama
Le républicain a signé un décret pour "mettre fin à la guerre contre le charbon", balayant ainsi les efforts de Barack Obama.
http://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-donald-trump-fait-l-eloge-du-charbon-et-s-attaque-au-bilan-climat-d-obama-7787862539
2017-03-29 01:54:00
http://media.rtl.fr/cache/mTZQpQihEECxJRlrVVCXsg/330v220-2/online/image/2016/1109/7785691533_donald-trump.jpg