Attentats du 13 novembre : Amnesty International dénonce une réaction "liberticide" de la France

L'ONG critique l'état d'urgence lancé en France et la réponse européenne à la crise des migrants. Son rapport annuel sur la situation des droits de l'Homme dans le monde vient de paraître.

L'ONG Amnesty International soutient le mouvement "Pas en notre nom"
Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
L'ONG Amnesty International soutient le mouvement "Pas en notre nom"

Les mots sont volontairement forts dans le texte qui paraît mercredi 24 février. L'organisation a décidé d'épingler l'Europe et la France cette année dans son rapport sur la situation des droits de l'Homme. Ce que dénonce d'abord Amnesty International, c'est la mauvaise gestion de la crise des migrants. John Dalhusien, directeur Europe de l'ONG a évoqué une union qui "se targue d'avoir le système de protection des droits le plus sophistiqué de la planète. C'est toujours le cas mais les jours où on pouvait croire cela comme acquis sont révolus". Le secrétaire général d'Amnesty International, Salil Shetty, a été plus loin en qualifiant de "honteuse" la réaction des pays occidentaux face à l'afflux de réfugiés. "L'UE, qui compte plus de 500 millions d'habitants et qui constitue l'ensemble politique le plus riche de la planète, s'est singulièrement montrée incapable d'apporter une réponse cohérente, humaine et respectueuse des droits humains", dénonce l'organisation dans ce document. 

Un bon point pour l'Allemagne, mauvaise note pour la France

Un pays recueille tout de même les faveurs d'Amnesty, il s'agit de l'Allemagne. Angela Merkel avait autorisé l'arrivée d'1,1 millions de réfugiés sur le sol national en 2015 avant de réduire soudainement l'accueil il y a quelques semaines. L'ONG salue toutefois "une volonté politique à la mesure de l'importance du problème" outre-Rhin. Pour les autres pays en revanche, le rapport estime que "la plupart des dirigeants européens ont préféré prêter l'oreille aux discours tonitruants hostiles aux immigrés, motivés par la peur de l'insécurité et d'une perte de souveraineté nationale", ce qui a entraîné un repli européen selon cette analyse. 

La France est aussi clairement pointée du doigt lorsque l'organisation évoque la réponse politique aux attentats de janvier et du 13 novembre. Amnesty, qui avait déjà critiqué la France il y a quelques jours à ce sujet, dénonce l'état d'urgence qui constitue une "menace pour les droits humains" et à la "liberté d'expression". "Les autorités françaises ont, en l'espace de quelques semaines, réalisé 2.700 perquisitions sans autorisation judiciaire, qui ont débouché sur l'ouverture de seulement deux informations judiciaires en lien avec des actes terroristes", fustige le rapport. Salil Shetty, le secrétaire général a aussi estimé que la France et d'autres pays s'étaient "fourvoyés" et que "plus de 70 années de travail acharné et de progrès humains sont en danger".

La rédaction vous recommande
par Nicolas Ledain
Suivez Nicolas Ledain sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782029143
Attentats du 13 novembre : Amnesty International dénonce une réaction "liberticide" de la France
Attentats du 13 novembre : Amnesty International dénonce une réaction "liberticide" de la France
L'ONG critique l'état d'urgence lancé en France et la réponse européenne à la crise des migrants. Son rapport annuel sur la situation des droits de l'Homme dans le monde vient de paraître.
http://www.rtl.fr/actu/international/attentats-du-13-novembre-amnesty-international-denonce-une-reaction-liberticide-de-la-france-7782029143
2016-02-24 05:08:15
http://media.rtl.fr/cache/7sghOimu2daEPpMWOBuapA/330v220-2/online/image/2015/0906/7779625802_000-par8265046.jpg