Sanofi : pourquoi cette vague de licenciements dans la pharmacie ?

REPLAY / ÉDITO - Après les laboratoires Pierre-Fabre et Servier, c'est au tour de Sanofi de rayer 1.100 postes. Comment expliquer ces suppressions d'emploi en rafale ?

Le logo de Sanofi le 25 septembre 2012 à Paris (archives) >
Sanofi : pourquoi cette vague de licenciements dans la pharmacie ? Crédit Image : AFP | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

Le géant pharmaceutique Sanofi a annoncé mardi 2 février son intention de supprimer "environ 600 postes sur les trois prochaines années" en France, soit 2% des effectifs, via des départs volontaires et le financement de pré-retraites. Les annonces de suppression d'emplois dans le secteur pharmaceutique répondent à des motifs indiscutables, d'ordre strictement économique. La concurrence internationale est particulièrement rude dans cette filière. Il y a également la montée en puissance des nouveaux types de traitements, comme la thérapie cellulaire, qui déstabilisent les grands laboratoires traditionnels. Il y a enfin le poids des investissements nécessaires qui sont de plus en plus lourds, alors que le prix des médicaments est orienté à la baisse, que ce soit directement ou par le biais des génériques. Mais il y aussi des raisons plus contestables, et notamment la surenchère des actionnaires en matière de dividendes ou le rachat de ses propres actions pour consolider son cours de bourse.

Pourtant ni Servier ni Sanofi ne sont en difficulté financière aujourd'hui. Ces deux laboratoires sont même en pleine santé. Servier : 352 millions d'euros de bénéfices, 2 milliards d'euros de réserve dans les caisses. Sanofi, troisième pharmacien du monde : 7 milliards de profits, dont 3,8 milliards déjà versés aux actionnaires. Mais Servier c'est aussi un chiffre d'affaires qui est en baisse de 15% en France, le prix du scandale du Mediator, une lourde amende de Bruxelles et le vieillissement de son portefeuilles de médicaments.

Pour Sanofi, qui joue dans une autre division, ce sont certaines fondations, notamment les produits vedettes contre le diabète qui pèsent 21% de ses 35 milliards de chiffre d'affaires, qui sont de plus en plus fragiles. Le champion français, dont les 48 usines françaises sortent de six années de restructuration permanente, avec à la clé 1.300 suppressions nettes de postes, doit donc investir lourdement pour rester dans la course : 6 milliards pour lancer dix-huit nouveaux médicaments d’ici trois ans. Cela dit, ces deux entreprises ont largement de quoi financer les départs volontaires ou en pré retraites de leurs collaborateurs. L’ancien PDG a été viré avec 4 millions d'euros. le nouveau a été accueilli avec un chèque de bienvenue identique.

Sur le fond, la pharmacie française a encore un avenir. Nos pharmaciens forment l’un de nos rares secteurs d’excellence mondiale. Sauf faute lourde, l’avenir leur appartient. Sanofi et son labo Pasteur sont déjà mobilisés pour trouver le futur vaccin contre le virus Zika dont l’expansion est dramatiquement inquiétante. 

Le bloc notes

- Le luxe "made in France "se porte bien : LVMH a augmenté ses ventes de 16% en 2015.

- ChemChina, une entreprise publique chinoise, va s'emparer de l'agrochimiste suisse Syngenta. Pékin offre 40 milliards d'euros pour le champion des OGM.

La note du jour

15/20 à Lego. Le fabricant de jouets danois introduit parmi ses nouvelles figurines un personnage en situation de handicap. Une bonne action de sensibilisation pour les enfants.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781675986
Sanofi : pourquoi cette vague de licenciements dans la pharmacie ?
Sanofi : pourquoi cette vague de licenciements dans la pharmacie ?
REPLAY / ÉDITO - Après les laboratoires Pierre-Fabre et Servier, c'est au tour de Sanofi de rayer 1.100 postes. Comment expliquer ces suppressions d'emploi en rafale ?
http://www.rtl.fr/actu/economie/sanofi-pourquoi-cette-vague-de-licenciements-dans-la-pharmacie-7781675986
2016-02-03 08:00:00
http://media.rtl.fr/cache/13qh_nelj7ghyTQvYHzRFg/330v220-2/online/image/2016/0203/7781676769_le-logo-de-sanofi-le-25-septembre-2012-a-paris-archives.jpg