3 min de lecture Éducation nationale

Des petits-déjeuners offerts dans les écoles prioritaires pour lutter contre la pauvreté ?

INFO RTL - Le gouvernement étudie cette proposition pour lutter contre la pauvreté des enfants. L’ambition est de permettre aux élèves des écoles prioritaires d’être assurés de manger un petit-déjeuner avant de commencer leurs cours.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi
>
Des petits-déjeuners offerts dans les écoles prioritaires pour lutter contre la pauvreté ? Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : Anaïs Bouissou | Durée : | Date :
La page de l'émission
Anais Bouissou
Anais Bouissou et La rédaction numérique de RTL

Un petit-déjeuner gratuit pour les enfants scolarisés dans des écoles prioritaires ? C’est l’une des propositions formulées par la délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes. Le constat est simple : aujourd’hui, les élèves issus de familles précaires n’ont pas les mêmes chances de réussite que les autres.

Lorsque l'on interroge les enfants de l’éducation prioritaire "15% se couchent après 23 heures alors qu’ils ne sont qu’au CM1/CM2, 13% ne prennent jamais de petit-déjeuner avant de partir à l’école et 13% disent n’être jamais aidés par quelqu’un lorsqu’ils ne comprennent pas une leçon", selon le rapport de l’inspecteur général de l’Éducation nationale, Jean-Paul Delahaye.

Le Crédoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) fait le même constat : 25% des 3-11 ans prennent des petits-déjeuners de manière irrégulière, pas tous les matins, les populations les plus touchées étant les jeunes et les populations défavorisées.

À lire aussi
Le RGPD renforce la protection des données personnelles en Europe internet
Protection des données personnelles: début des nouvelles règles européennes

Or ne pas manger le matin fait clairement partie des sources d’inégalités, car un enfant qui ne mange pas sera plus souvent en manque d’énergie en fin de matinée, ce qui entraîne de la fatigue, un manque d’attention et des difficultés à suivre les cours. Les élèves qui sautent le petit-déjeuner cumulent donc les facteurs d’échec scolaire dès leur plus jeune âge.

Plus d’un million d’enfants concernés à terme

Pour mettre fin à cette double peine, selon nos informations, la délégation interministérielle pour lutter contre la pauvreté propose donc de garantir à tous les élèves des écoles prioritaires (REP et REP+), un petit-déjeuner gratuit. D’après le ministère de l’Éducation nationale, il y avait 6.783.000 d’élèves scolarisés dans les écoles publiques et privées du 1er degré à la rentrée 2017. Parmi tous ces élèves, environ 1.180.000 enfants se trouvaient scolarisés en REP et en REP+ dans le 1er degré, soit près d’un élève sur six.

À terme, si la proposition est retenue, l’ambition est donc de permettre à ces élèves d’écoles prioritaires d’être assurés de manger un petit-déjeuner avant de commencer leurs cours. Ces collations du matin seraient donc distribuées au sein des établissements, en lien avec les mairies. Chaque commune et chaque école en zone prioritaire pourrait s’organiser de la façon qui lui convient le mieux, en favorisant les circuits courts et la nourriture équilibrée. Pourquoi pas, par exemple, nouer un partenariat avec un maraîcher qui proposerait des pommes aux élèves, ou acheter le pain du boulanger du village.

Une centaine de propositions pour lutter contre la pauvreté des jeunes

Cette proposition vient compléter d’autres mesures envisagées pour mieux détecter les enfants en situation de pauvreté, mieux les soigner et leur permettre d’étudier dans de meilleures conditions. En tout, la délégation interministérielle composée de six groupes de travail doit proposer une centaine de mesures pour lutter contre la pauvreté à la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn.

Toujours selon nos informations, devraient figurer des propositions pour augmenter le nombre de places en crèche et pour inciter les familles les plus démunies à faire garder leur enfant, ce qui n’est souvent pas le cas aujourd’hui. Le domaine de la santé ne sera pas non plus oublié, avec des initiatives pour se rendre au plus près des personnes démunies.

Toutes ces propositions sont le fruit de trois mois de concertations partout en France avec des associations, des élus locaux, des acteurs de terrains rencontrés notamment par le délégué interministériel en charge du dossier, Olivier Noblecourt. À la suite de ces propositions, un plan de lutte contre la pauvreté sera annoncé dans les semaines à venir.

Les associations attendent des actes

Mais avant même l’officialisation de ces propositions, le collectif Alerte s’est réuni cette semaine pour évoquer les inquiétudes des associations quant aux mesures qui seront annoncées ce jeudi 15 mars. Pour Claire Hédon, présidente d’ATD Quart Monde, "l’idée de départ pouvait être une bonne porte d’entrée […] mais la réflexion n’est plus aussi large".

De son côté, le président du Collectif Alerte, François Soulage, demande que des propositions soient faites au-delà des enfants et des jeunes, pour lutter contre la pauvreté. Plus que des mots et des principes, les associations réclament également des moyens humains et financiers pour mettre fin à une pauvreté qui touche en France près de 9 millions de personnes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Pauvreté École
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792631248
Des petits-déjeuners offerts dans les écoles prioritaires pour lutter contre la pauvreté ?
Des petits-déjeuners offerts dans les écoles prioritaires pour lutter contre la pauvreté ?
INFO RTL - Le gouvernement étudie cette proposition pour lutter contre la pauvreté des enfants. L’ambition est de permettre aux élèves des écoles prioritaires d’être assurés de manger un petit-déjeuner avant de commencer leurs cours.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/des-petits-dejeuners-offerts-dans-les-ecoles-prioritaires-pour-lutter-contre-la-pauvrete-7792631248
2018-03-15 07:18:15
https://cdn-media.rtl.fr/cache/S7NS_rfEbMEIoYLkJu9gig/330v220-2/online/image/2018/0315/7792631266_des-pains-au-chocolat-illustration.jpg