2 min de lecture Vitesse

Limitation à 80km/h : le gouvernement ne freine pas

Emmanuel Macron a affirmé jeudi 12 avril sur TF1 que l'expérimentation pour deux ans sera bien lancée à partir le 1er juillet 2018.

Christophe Bourroux Auto-Radio Christophe Bourroux
>
Télécharger Auto-Radio du 12 avril 2018 Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

Pas de coup de frein pour le 80 kilomètres heures. Interrogé sur la limitation à 80km/h sur les routes secondaires, Emmanuel Macron a affirmé jeudi 12 avril sur TF1 que l'expérimentation pour deux ans sera bien lancée à partir le 1er juillet 2018 sur les 400.000 kilomètres de routes secondaires. Mais les opposants doutent sur la publication des résultats

Ces derniers ont en mémoire les expériences menées à quatre endroits différents en France, qui devaient aussi déboucher sur un bilan clair. Or ça n'a pas été le cas. Les sénateurs ont même tapé du poing sur la table pour obliger le gouvernement a communiquer. Cette fois ci, Emmanuel Macron s'est engagé à rendre complètement transparent les résultats.

Reste à savoir s'ils seront analysés de façon objective. Autrement dit, si l'abaissement de la vitesse de 10km/h aura un impact direct sur le nombre d'accidents. Cette mesure pourrait en effet sauver 400 vies par an. 

À lire aussi
Emmanuel Macron en interview jeudi 12 avril 2018 Emmanuel Macron
Limitation à 80 km/h : "Si ça ne marche pas, on ne continuera pas", assure Macron

L'argent des PV reversé aux hôpitaux

Deuxième engagement du président : que l'argent perçu des PV sur ces axes soit reversé à des hôpitaux qui soignent et guérissent les blessés de la route. Selon une simulation du magazine Auto Plus, les radars placés sur les zones de tests, avant et pendant l'expérimentation à 80km/h, entre 2015 et 2017, ont flashé quatre fois plus. Si l'on rapporte ce chiffre à l'ensemble des cabines qui vont passer à 80 km/h, cela représente 335 millions d'euros minimum en provenance des PV.

Mais avec ce passage au 80km/h, le gouvernement aura aussi des dépenses. Il faut notamment changer les 20.000 panneaux de signalisation qui jalonnent les 400.000 kilomètres de routes concernées. L'opération devrait coûter "entre 5 et 10 millions d'euros". Normalement, ce sont les collectivités locales, régions et département, qui doivent payer. Mais le Premier ministre avait affirmé que cette mesure sera entièrement financée par l'État.

Et les automobilistes, s'ils respectent la limitation, pourront aussi économiser du carburant.  En perdant un peu de temps sur nos trajets - de l'ordre de 45 secondes de plus pour 10 kilomètres, deux minutes pour 25 kilomètres et trois minutes pour 40 kilomètres - ce sont 120 euros de carburants économisés par an, selon la Sécurité routière.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vitesse Auto
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792994856
Limitation à 80km/h : le gouvernement ne freine pas
Limitation à 80km/h : le gouvernement ne freine pas
Emmanuel Macron a affirmé jeudi 12 avril sur TF1 que l'expérimentation pour deux ans sera bien lancée à partir le 1er juillet 2018.
http://www.rtl.fr/actu/conso/limitation-a-80km-h-le-gouvernement-ne-freine-pas-7792994856
2018-04-12 23:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/P3FiNoD_GRwDwGLCBNOKWQ/330v220-2/online/image/2017/1201/7791223051_route.jpg