2 min de lecture Impôts

Le prélèvement à la source va-t-il survivre au 7 mai ?

ÉDITO - C'est peut-être la dernière fois que les Français remplissent leur déclaration avant le prélèvement à la source. Sauf en cas de l'élection de certains candidats.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Le prélèvement à la source va-t-il survivre au 7 mai ? Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : RTLNET | Durée : | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau Journaliste RTL

Le fisc attend nos déclarations d’impôts depuis mercredi 12 avril. Rien d’exceptionnel. Sauf que c’est peut-être la dernière fois avant la révolution de l’impôt prélevé à la source. En théorie c’est la toute dernière fois que nous remplissons en 2017, une déclaration à l’ancienne sur nos revenus de 2016. Dès le 1er janvier 2018, le prélèvement à la source, un dossier qui a occupé Bercy, les entreprises et les banques tout au long de la fin du quinquennat sera en vigueur.


En quelques mots la synthèse de cette réforme : le prélèvement de l'impôt sur le revenu (IR) sera collecté lors du versement du salaire et non plus un an après comme c’est le cas actuellement. Une pratique qui vise à ajuster en temps réel le montant de l’impôt aux variations de revenu des contribuables. On peut ainsi prendre immédiatement en compte un mariage, un divorce, un chômage. C’est aussi pour le Trésor public un flux permanent de ressources. De façon générale, c’est l’employeur qui joue le percepteur et la caisse de retraite pour les retraités.

Le prélèvement à la source ne survivra pas à Mélenchon, Fillon et Le Pen

Cette nouvelle organisation va-t-elle survivre au 7 mai ? Tout dépendra du prochain locataire de l’Élysée. Cette réforme sera étouffée dans l’œuf par Jean-Luc Mélenchon. Le candidat de la France Insoumise considère que seul l’État est légitime pour recouvrer l’impôt. François Fillon comme Marine Le Pen n’en veulent pas non plus. Ils jugent cette idée trop complexe à mettre en œuvre pour les entreprises et craignent l’installation d’une usine à gaz. 

Emmanuel Macron plus pragmatique veut une expérimentation limitée en taille sur un an pour analyser les + et - avant de trancher. Seul Benoit Hamon s’engage à mettre en place dans la continuité le projet concocté à Bercy.

À lire aussi
Une femme réglant ses impôts sur le revenu (illustration) impôts
Impôts : comment faire sa déclaration en ligne ?

Les conséquences si la réforme échoue

Si le prochain président est un opposant au prélèvement à la source, l’administration fiscale devra rebâtir son système de perception, ses logiciels et plus globalement son organisation. Il est piquant de noter que le Trésor public a déjà programmé une vaste campagne d’information sur ce sujet lors de l’envoi des avis d’imposition en août.


Pour les entreprises se serait un soulagement. Elles sont tout sauf enthousiastes à jouer les percepteurs. Quant à nous contribuables, nous reprendrons nos bonnes vieilles habitudes. Avec une autre nouveauté : la télé-déclaration par internet sera obligatoire pour tous dès 2019.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Impôts Fiscalité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788101450
Le prélèvement à la source va-t-il survivre au 7 mai ?
Le prélèvement à la source va-t-il survivre au 7 mai ?
ÉDITO - C'est peut-être la dernière fois que les Français remplissent leur déclaration avant le prélèvement à la source. Sauf en cas de l'élection de certains candidats.
http://www.rtl.fr/actu/conso/le-prelevement-a-la-source-va-t-il-survivre-au-7-mai-7788101450
2017-04-13 08:24:00
http://media.rtl.fr/cache/IpmeUBcfJ_duNEC8UL7AAQ/330v220-2/online/image/2014/0423/7771375043_christian-menanteau.jpg