4 min de lecture Auto

La gaz de pétrole liquéfié, un carburant aux nombreux avantages

REPLAY - Après avoir été considéré comme dangereux, puis oublié, le GPL revient sur le devant de la scène avec un prix attractif et des atouts écologiques.

Christophe Bourroux Auto-Radio Christophe Bourroux
>
Télécharger La gaz de pétrole liquéfié, un carburant aux nombreux avantages Crédit Image : Rigondeaud Damien | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux Journaliste RTL

Le gaz de pétrole liquéfié refait surface. Entre les prix de l'essence à la pompe et le désamour du diesel, l'intérêt pour ce carburant est relancé. Depuis son arrivée dans les années 80, le GPL est passé par quasiment toutes les phases. D'abord, il est considéré comme un carburant réputé dangereux lorsqu'une voiture explose. Le GPL fait alors la une des médias et les parkings l'interdisent. On pense que ce carburant est mort et enterré. 

Finalement, non : phase de séduction, avec une sécurité maximale, au point de devenir le carburant à la mode en 2010 avec plus de 90.000 ventes… Jusqu'à l'année d'après, quand la fin du bonus écologique et ses 2.000 euros de primes signent quasiment la fin du GPL. Moins de 500 immatriculations l'an dernier en France ! Et puis voilà que les interdictions de circulation en centre-ville, la suspicion sur le diesel, le prix de l'essence, mettent de nouveau ce carburant sur le devant de la scène. Car il possède de nombreux atouts...

Un prix attractif

Imbattable : en ce moment, le litre est en moyenne à 70 centimes d'euros à la pompe, même si avec le GPL vous consommez un peu plus ; sur une année, c'est environ 20 % d'économisé par rapport à de l'essence. Autre avantage, une carte grise moins chère, voire la gratuité dans certaines régions. 1.750 stations en distribuent, soit une sur sept en France. Ainsi, pas de risque de tomber en panne, d'autant que les modèles fonctionnent avec la bi-carburation. Autrement dit, si vous êtes dans le rouge, la voiture bascule automatiquement en mode essence.

À lire aussi
Des voitures neuves attendent d'être embarquées sur un bateau dans le port de commerce de Gioia Tauro, en Calabre auto
Le prix moyen d'une voiture neuve est de 25.828 euros

Le GPL peut également revendiquer de vrais atouts écologiques. Une étude indépendante vient d'être réalisée. Sa conclusion, c'est que le GPL est le plus propre des carburants pétroliers et de loin. Par rapport à l’essence, il émet 18 % de moins de CO2 et dix fois moins de particules. Tests réalisés sur route, et non en laboratoire. De plus, un véhicule GPL s'encrasse peu, alors qu'avec un diesel à partir de 20.000 km les rejets d'émission polluante commencent à augmenter.

Peu d'offres sur le marché

C'est le gros bémol. Avant la disparition du bonus, Renault représentait à lui seul 2/3 des offres avec Dacia, notamment. Aujourd'hui, il y a Opel, Alfa Romeo et Fiat... Les Italiens sont les spécialistes, car le GPL est très populaire en Italie. Avec une offre promo intéressante en ce moment : le prix d'une Fiat 500 L ou d'une Tipo au prix d'une essence, soit 1.500 euros d'économie.

On peut aussi transformer sa voiture pour faire installer un kit GPL. Là, on ne plaisante pas. Ne le faites pas installer par votre voisin bricoleur. La pose doit être obligatoirement réalisée chez un installateur agréé. Une fois équipée au GPL, la voiture doit être présentée à la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) pour une modification de la carte grise. Comptez entre 2.500 et 3.000 euros. Donc avant d'être rentabilisé, il faut pas mal rouler.

Comment entretenir sa voiture moins cher ?

Cette semaine, Auto Plus publie un grand hit-parade des centres-autos les moins chers pour entretenir sa voiture. Les centres-autos sont-ils forcément moins chers que les concessionnaires classiques ? La réponse est oui. L’enquête d’Auto Plus est formelle : dans 9 cas sur 10, l’entretien est moins cher quand on le fait dans un centre-auto que chez un concessionnaire. Et c’est vrai aussi bien pour une révision complète de la voiture que pour des opérations plus ciblées comme le changement de pneus, de plaquettes ou de batterie.

La réduction est souvent importante, en moyenne jusqu’à -35 % et parfois beaucoup plus. Pour faire réviser notre vieille Clio qui a 120.000 km, Renault nous a demandé 330 euros et Euromaster, Autobacs et Point S environ 160 euros, c’est-à-dire moins de la moitié et une économie de 170 euros !

La révision est malgré tout équivalente. Maintenant les centres autos effectuent ce qu’on appelle la "révision constructeur", qui reprend exactement toutes les opérations préconisées par le constructeur. C'est donc le même cahier des charges que chez le concessionnaire.

Les centres-autos les moins chers

Auto Plus a classé les 12 réseaux de centres-autos présents en France en demandant des devis pour plusieurs types d’opérations, de la révision au changement des essuie-glaces… Et globalement les trois moins chers sont, dans l’ordre, Norauto, Roady et l’Auto Leclerc… 

Comment peut-on être sûr qu’on ne se fait pas facturer des choses abusives ? Les lignes "petit matériel" ou "produits divers" qui apparaissent parfois sur les factures sans qu’on sache vraiment à quoi cela correspond. Pour éviter tout risque, Auto Plus a aussi noté les centres-autos en fonction de la justesse des devis qu’ils font. Dans ce registre, les trois meilleurs sont Feu Vert, Norauto et Autobacs. 

À l’inverse, d’autres ont eu la main lourde. Par exemple, on nous a facturé 40 euros chez Point S pour réinitialiser le petit voyant qui indique que la voiture doit être révisée, ou 10 euros chez Speedy pour poser des essuie-glaces. Une opération qui prend une minute à un professionnel, ce qui nous amène presqu'à 600 euros de l'heure.

Comment limiter les risques ?

On rappelle la règle : toujours demander un devis. Pour la moindre petite opération, il faut demander un devis avec le tampon et la signature du responsable du centre-auto. C’est un document qui l’engage. Ce devis, il faut l’éplucher et ne pas hésiter à faire enlever des opérations qui semblent superflues. Il est bien sûr recommandé de faire faire plusieurs devis dans des centres-autos concurrents.

Le bonus

Jacques Aschenbroi, le discret patron de Valeo, a été désigné comme le patron de l'année par une étude du cabinet VcomV.  Arrivé à la tête de l'équipementier automobile en 2009, il a su adapter une société quasi centenaire, désormais en pointe dans la technologie. Et ce, notamment avec la voiture autonome. Avec à la clé, un chiffre d'affaires multiplié par deux et 90.000 salariés, soit des effectifs qui ont également doublé. 

Autre bonne nouvelle pour le nombre de stations-service en France, qui est resté stable en 2016 après plusieurs années de baisse. Il y a aujourd’hui 11.194 points de vente de carburants dans le pays. Un peu plus de la moitié d’entre eux sont des stations rattachées à des supermarchés ou des hypermarchés. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Véhicule Carburant
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787816022
La gaz de pétrole liquéfié, un carburant aux nombreux avantages
La gaz de pétrole liquéfié, un carburant aux nombreux avantages
REPLAY - Après avoir été considéré comme dangereux, puis oublié, le GPL revient sur le devant de la scène avec un prix attractif et des atouts écologiques.
http://www.rtl.fr/actu/conso/la-gaz-de-petrole-liquefie-un-carburant-aux-nombreux-avantages-7787816022
2017-03-25 09:17:00
http://media.rtl.fr/cache/U_uyN9SuWCewOkKS9H2DUg/330v220-2/online/image/2014/0422/7771345077_christophe-bourroux.jpg