1 min de lecture Renaud Lavillenie

Renaud Lavillenie pulvérise le record de France en salle du saut à la perche avec 6,08 m

Le champion olympique de saut à la perche 2012, le Français Renaud Lavillenie, a pulvérisé le record de France en salle de la discipline en franchissant 6,08 m.

Renaud Lavillenie
Renaud Lavillenie Crédit : AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
et AFP

Renaud Lavillenie toujours plus haut ! Le champion olympique de la perche, en 2012, a une nouvelle fois battu le record de France en salle avec 6,08 mètres, vendredi 31 janvier à Bydgoszcz (Pologne). Il devient, à 27 ans, le deuxième meilleur performeur mondial de tous les temps derrière l'Ukrainien Sergueï Bubka (6.15 m) et devant l'Australien Steven Hooker.

Comme à Rouen la 25 janvier dernier, où il avait déjà établi une nouvelle meilleure performance française avec 6,04 m, le Clermontois a tenté de s'attaquer au record du monde, toujours debout depuis le 21 février 1993 à Donetsk, en tentant de franchir 6,16 m. Sans succès. Il a néanmoins été gratifié d'une longue ovation du public polonais.

Le second du concours, le Polonais Robert Sobera, n'a pas dépassé 5,75 m. Autant dire que Lavillenie a bien été chercher sa performance tout seul, et faisant abstraction des ses problèmes avec les contrôleurs antidopage, coupables d'une erreur de procédure au terme du meeting de Rouen. Lavillenie avait alors été obligé de se soumettre à un second test urinaire. Une bévue qu'il avait qualifiée de "gros scandale".

Avant de faire tomber ces records, l'athlète français avait démarré très fort sa saison. Le 21 décembre, à Aulnay-sous-Bois, il avait franchi 5,93 m. Et il avait tout aussi bien entamé la nouvelle année, avec 5,84 m début janvier à Aubière (Puy-de-Dôme), dans son fief, puis 5,75m à Reno, aux États-Unis.

À lire aussi
Renaud Lavillenie à Zurich le 29 août 2019 Jeux Olympiques
JO 2020 reportés : "Ça ne va rien changer à ma motivation", assure Lavillenie

Depuis 2009, Renaud Lavillenie monte sur tous les podiums. Et à son palmarès, il ne lui manque qu'un médaille, l'or des Mondiaux en plein air. Lors des trois derniers championnats du monde, il avait fini à deux reprises sur la troisième marche du podium et une fois deuxième, en 2013.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Renaud Lavillenie Athlétisme Sport
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants