1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Xavi au PSG : pourquoi c'est possible
2 min de lecture

Xavi au PSG : pourquoi c'est possible

En partance pour le Qatar et le club d'Al-Sadd après dix-sept saisons, huit titres de champion d'Espagne et trois Ligues des champions avec le FC Barcelone, le milieu de terrain espagnol pourrait être prêté une saison au PSG.

Xavi face à Lucas en avril 2013
Xavi face à Lucas en avril 2013
Crédit : AFP/L.Gene
Philippe Sanfourche & Gregory Fortune

Et si le PSG s'offrait un champion du monde la saison prochaine ? Le dernier à avoir évolué dans le championnat de France est le latéral gauche italien Fabio Grosso, à Lyon, de 2007 à 2009. Selon l'édition de mardi 26 mai du Parisien/Aujourd'hui en FranceParis tenterait d'attirer Xavi Hernandez

Tout, dans cette opération, parait judicieux

En fin de contrat à Barcelone après 17 saisons en Catalogne, le génial milieu de terrain, huit titres de champion d'Espagne et trois Ligues des champions au palmarès, s'est engagé pour deux ans avec le club d'Al-Sadd, au Qatar. Mais un prêt d'un an au PSG est tout sauf une ineptie.

Ce serait un coup parfait pour le club de la capitale, comme avec l'Anglais David Beckham en janvier 2013. Xavi a certes 35 ans, mais sa qualité reste intacte, pour une trentaine de matches dans l'année. Et puis Laurent Blanc l'adore : il est l'ADN du jeu barcelonais. Tout, dans cette opération, parait judicieux, à commencer par ce prêt du club ami d'Al-Saad au Qatar, impeccable pour contourner le fair-play financier.

Quasiment ruiné par des investissements immobiliers

Reste les récentes déclarations du joueur, qui a exclu de jouer dans un autre club européen que le Barça, au risque d'affronter son club formateur. Son entourage a également démenti mardi 26 mai son arrivée à Paris sur une télé catalane. Mais Xavi, il faut le savoir, est aujourd'hui quasiment ruiné par des investissements immobiliers ; il n'a pas les moyens de refuser les 30 millions d'euros sur trois ans d'Al-Saad, qui pourra ensuite lui imposer ce prêt.

À écouter aussi

Enfin, il y a sa situation personnelle : il sera bientôt papa pour la première fois. Sa femme, issue d'une famille indépendantiste catalane, pourrait accoucher à Barcelone si son mari jouait à Paris, à une heure d'avion. Un moindre mal en comparaison avec un exil forcé de toute la famille à Doha.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/