2 min de lecture Corruption à la FIFA

VIDÉO - FIFA : pour Sepp Blatter, Michel Platini est "un homme honnête"

À la surprise générale, le président démissionnaire de la FIFA a défendu Michel Platini dans une interview à la télévision suisse.

Sepp Blatter le 22 août 2015.
Sepp Blatter le 22 août 2015. Crédit : FABRICE COFFRINI / AFP
Marine Cluet et AFP

À quoi joue Sepp Blatter ? Alors que le mois dernier, le président démissionnaire de la FIFA dénonçait un "arrangement diplomatique" de la part de Michel Platini pour que le Qatar obtienne le Mondial de football 2022, il qualifie cette semaine dans un entretien à la Radio Télévision suisse (RTS) le président de l'UEFA "d'homme honnête".


Dans cet entretien diffusé dans son intégralité mercredi 25 novembre, le Suisse est revenu sur les soupçons sur les 1,8 million d'euros versés par la FIFA à Michel Platini en 2011 pour des travaux effectués entre 1999 et 2002. "Il y a un contrat (...), même dans les règlements de la FIFA c'est marqué, un contrat peut se faire soit par écrit soit oralement, c'est un contrat oral, un contrat de travail" explique Sepp Blatter à la journaliste. Le 16 octobre dernier, il parlait de "gentleman's agreement" entre eux deux. 

À la question de savoir si l'ancien numéro 10 de l'équipe de France et de la Juventus ferait un bon président de la FIFA, Sepp Blatter a répondu "oui". "S'il revient, il sera élu", a-t-il affirmé avant d'ajouter dans un sourire, "et puis s'il revient, je reviens aussi". Michel Platini, tout comme le Suisse de 79 ans, a été suspendu de ses fonctions de président de l'UEFA en octobre pour 90 jours.

La candidature de l'ancien champion de football est pourtant loin d'être acquise, car elle ne sera pas étudiée avant le 5 janvier prochain, date à laquelle sa suspension expire. Or le scrutin se déroule le 26 février. Après avoir vu son appel rejeté par le comité de la FIFA, plus d'un mois après qu'il l'ait déposé, Michel Platini a saisi vendredi le Tribunal arbitral du sport de Lausanne. Dès le lendemain, la commission d'éthique annonçait avoir requis des sanctions contre ce dernier et Sepp Blatter. 

Tout près de la mort

À lire aussi
Michel Platini et Noël Le Graet, le 24 avril 2014, à Paris Corruption à la FIFA
Michel Platini : "Chacun sa vie, chacun se démerde", estime Noël Le Graët

Sepp Blatter est également revenu sur ses récents soucis de santé. Le Suisse a été hospitalisé quelques jours à la mi-novembre, son porte-parole assurant que ses ennuis de santé étaient dus au stress. "J'étais tout près (de la mort)", a-t-il révélé. "La pression était énorme" a-t-il ensuite rappelé, "si vous êtes fort psychologiquement, vous pouvez résister, mais à un moment le corps dit 'non', et ici c'est le corps qui a mal réagi".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corruption à la FIFA Sepp Blatter Michel Platini
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants