1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Valenciennes est en deuil, Sochaux trace et Paris attend son heure
2 min de lecture

Valenciennes est en deuil, Sochaux trace et Paris attend son heure

BILAN LIGUE 1 - En marge de la victoire guingampaise en Coupe de France, la Ligue 1 s'est enflammée sur plusieurs terrains. VA pleure sa relégation, Sochaux y croit dur comme fer et le PSG attend son titre chez lui.

Corchia et Faussurier face à Bauthéac lors du match Sochaux-Nice, le 4 mai 2014
Corchia et Faussurier face à Bauthéac lors du match Sochaux-Nice, le 4 mai 2014
Crédit : AFP/ F.Florin
Julien Quelen
Julien Quelen

L'ambiance moribonde qui régnait dans les hautes sphère du club ne laissait guère présager un autre avenir pour Valenciennes. Si certains semblent croire au "retournement", Raymond Legrand, lui, en avait abandonné l'idée. Le président nordiste, qui parle désormais d'un dépôt de bilan, a pu constater que ses joueurs aussi. 

Avec un seul point pris lors des sept dernières journées et une 21e défaite cette saison face à Bordeaux, les pensionnaires du Hainaut tombent en Ligue 2 et auront un match d'honneur à disputer devant leur public face à Monaco lors de la prochaine journée. 

Sochaux est bouillant

Un stade plein à craquer, une ambiance de fête et du jaune partout dans les tribunes. Les images peuvent être un peu trompeuses, vous n'êtes pas à Clermont (qui en top 14 n'a pas perdu à domicile depuis novembre 2009) mais bien à Bonal, dans les rues de Montbéliard. 

Et pour cause, les hommes d'Hervé Renard n'ont pas perdu depuis le 18 janvier dernier à domicile (face à Montpellier) et restent donc sur une série de huit matches sans défaite (six victoires). Sur les dix dernières journées, les Lionceaux sont même à la quatrième place du championnat derrière Lille, Monaco et le PSG. 

À lire aussi

Mais voilà, la réalité d'une première partie de saison catastrophique les empêche de s'en satisfaire, et leur confère même la 18e place, à un point d'Évian, dernier non relégable. Grâce à leur probante victoire face à Nice ce week-end, les coéquipiers de Jordan Ayew, en grande forme, continuent de rêver à un improbable maintien il y a encore quelques semaines. 

Lille et Marseille courent encore après l'Europe

Dans le match baptisé "Olympico" depuis que les expressions hispaniques sont à la mode, Marseille, tout juste regonflé par l'arrivée officielle de Marcelo Bielsa pour les deux prochaines saisons, a écrasé Lyon (4-2) et a totalement relancé la course à l'Europa League en revenant à deux points de la cinquième place qualificative de son adversaire. 

En ouverture de cette 36e journée de Ligue 1, Lille avait manqué le coche vendredi soir face à Bastia. Après l'ouverture du score de Salomon Kalou en première période, les Nordistes n'ont pas pu contenir les assauts corses à Furiani. 

En fin de rencontre, Wahbi Khazri a donné l'égalisation aux hommes de Frédéric Hantz. Le 14e but de l'international ivoirien lillois n'aura donc pas suffi à assurer la troisième place aux Dogues qui devront prendre des points à domicile face au PSG ou en déplacement sur le synthétique de Lorient. 

Paris a attendu Zlatan pour festoyer

Paris ne jouait pas ce week-end et attend la venue des Bretons meurtris de Rennes pour enfin célébrer son deuxième titre de champion consécutif. Si un point suffira aux hommes de Laurent Blanc, le retour attendu de Zlatan Ibrahimovic laisse espérer tout autre chose au Parc des Princes. 

La rédaction vous recommande

 

À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/