2 min de lecture Ligue 1 Conforama

Saint-Étienne met la pression sur Lyon, Guingamp et Montpellier quasi maintenus

COMPTE-RENDU - Saint-Étienne, Guingamp, Nice et Montpelleir se sont imposés lors de la 35e journée de Ligue 1. Valenciennes est quasiment en Ligue 2 désormais.

Benjamin Corgnet est le joker des Verts
Benjamin Corgnet est le joker des Verts Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Les spectateurs n'ont pas eu droit à beaucoup de spectacle samedi, lors des matchs de 20h de la 35e journée de Ligue1. Mais il faut bien avouer que certaines équipes avaient la peur au ventre, jouant le maintien alors qu'il reste désormais plus que 3 rencontres à disputer et 9 points à prendre au maximum. Évian avait le plus gros obstacle avec la réception d'une équipe de Saint-Étienne à la lutte pour la 4e place, alors que Montpellier devait rester maître chez lui contre Toulouse.

Évian paye son début de match

L'ETG peut avoir quelques regrets, à commencer par celui de ne pas avoir été là en début de rencontre, et de s'être retrouvé mené 2-0 au bout de 15 minutes de jeu. Benjamin Corgnet avait ouvert le score dès la 7e, en reprenant du plat du pied un centre impeccable de Max-Alain Gradel. Les Verts étaient déchaînés et doublèrent la mise par Perrin, le capitaine, au quart d'heure de jeu. Mais cette avance à priori confortable n'a pas empêché l'ASSE d'avoir des doutes. 

En effet Daniel Wass en réduisant l'écart à la 54e a donné un espoir aux siens, mais les attaques n'ont pu arracher l'égalisation recherchée. Saint-Étienne prend 5 points d'avance sur Lyon, qui joue dimanche face à Bastia. 

De l'autre côté de la France, Guingamp peut pousser un gros "ouf" de soulagement. En s'imposant face à Valenciennes, les Bretons prennent 5 points d'avance sur Sochaux, en attendant le match des Lionceaux contre Paris, dimanche. Claudio Beauvue, sur un corner de Giresse, a inscrit le seul but du match (62e). Un but qui condamne Valenciennes à la Ligue 2, puisque les Valenciennois ont 9 points de retard sur Évian et Guingamp, à 3 journée de la fin et avec une différence de but impossible à remonter.

Courbis a réussi la mission maintien

À lire aussi
Les Marseillais célèbrent leur victoire face à Lyon, dimanche 10 novembre Ligue 1 Conforama
OM-OL : les Marseillais gagnent le choc et se hissent à la 2e place du classement

Au Stade de la Mosson, Rolland Courbis a réussi son pari de maintenir Montpellier en Ligue 1, mais ce ne fut pas offert par des Toulousains qui avaient ouvert la marque dès la 5e minute par Oscar Trejo. Le MHSC a ensuite poussé, se heurtant souvent à un Zacharie Boucher en forme, mais trouva un sauveur du nom de Karim Aït-Fana. Blessé pendant un an, le gaucher est revenu depuis quelques semaines et s'est montré saignant en égalisant à la 79e, avant de provoquer un pénalty à la 83e. Rémi Cabella ne se priva pas pour donner la victoire à son équipe et marquer son 14e but.

Nice peut dormir tranquille. L'équipe de Claude Puel a forcé son destin et s'est imposée 1-0 contre Reims lors d'un match peu emballant. Valentin Eysseric libéra l'Alianz Riviera à la 51e et assure une nouvelle saison en Ligue 1 à son club alors que celui-ci visait une confortable place dans le Top 8 en début de saison. 

Enfin, au Stade de la Route de Lorient, Rennes à égalisé à la 73e minute grâce à une tête de Ntep, alors même qu'Alain Traoré avait ouvert le score à la 13e pour Lorient. Les rouge et noir enlèvent un point précieux pour atteindre les 40 points, ce qui devrait suffire pour le maintien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Saint-Etienne Guingamp
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants