2 min de lecture Roumanie

Patrick Ekeng aurait pu survivre à sa crise cardiaque, selon les médias roumains

D'après les journalistes locaux, le joueur camerounais n'aurait pas bien été pris en charge sur le terrain.

Le joueur camerounais Patrick Ekeng a été victime d'une crise cardiaque lors du match Dinamo Bucarest - Viitorul Constanta
Le joueur camerounais Patrick Ekeng a été victime d'une crise cardiaque lors du match Dinamo Bucarest - Viitorul Constanta Crédit : AP/SIPA
Michael Ducousso Journaliste

Patrick Ekeng aurait-il pu être sauvé ? D'après les médias roumains, la prise en charge du joueur sur le terrain n'a pas été optimale lorsqu'il a fait sa crise cardiaque, vendredi 6 mai, pendant le match Dinamo Bucarest - Vititorul Constanta. Comme le rapporte l'Équipe, les titres roumains s'interrogent sur la réaction du médecin du Dinamo Bucarest et sur la présence ou non d'un défibrillateur dans l'ambulance. 

Lorsque Patrick Ekeng - ancien joueur de Ligue 2 - s'est effondré sur le terrain, sept minutes après son entrée en jeu, le médecin de son club est rapidement intervenu, d'après ses dires : "Je suis allé le voir immédiatement, sans attendre l'autorisation de l'arbitre et j'ai commencé par contrôler les voies respiratoires supérieures afin de les libérer." Il aurait ensuite placé le footballeur en position latérale de sécurité en attendant l'arrivée de l'ambulance, avant de l'accompagner à l'hôpital.

Un massage cardiaque avant l'arrivée à l'hôpital l'aurait sauvé

"Pendant le transport, qui a duré deux minutes, j'ai commencé à pratiquer un massage cardiaque parce que le joueur avait fait un arrêt cardio-respiratoire, raconte le médecin dans l'Équipe. Il a ensuite été pris en charge par le service d'urgence, qui a commencé la réanimation."

Selon les médias locaux, la version du médecin du Dinamo serait fausse et aucun massage cardiaque n'aurait été pratiqué avant l'arrivée à l'hôpital. Selon les spécialistes interrogés par les journalistes roumains, un massage cardiaque réalisé dans les trois minutes après l'accident aurait pu sauver le joueur, tout comme l'utilisation d'un défibrillateur. Mais lorsqu'il est arrivé entre les mains des urgentistes, Patrick Ekeng était dans un état critique et après avoir œuvré pendant une heure et demie, le personnel hospitalier n'a pas réussi à le sauver. Une autopsie, pratiquée ce lundi 9 mai, devrait apporter plus d'informations sur l'affaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Roumanie Décès Médecins
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants