1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Metz-Lyon : Lopes "souffre d'une surdité traumatique"
1 min de lecture

Metz-Lyon : Lopes "souffre d'une surdité traumatique"

S'il "souhaite rassurer tout le monde" au lendemain de son hospitalisation suite à des jets de pétards à Metz, le gardien de l'Olympique Lyonnais sera "sous traitement pendant deux semaines".

30e minute samedi 3 décembre 2016 : Anthony Lopes, au sol, est victime de jets de pétards
30e minute samedi 3 décembre 2016 : Anthony Lopes, au sol, est victime de jets de pétards
Crédit : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Il assure que l'incident "n'aura aucune conséquence sur mon avenir". Anthony Lopes, le gardien de but de Lyon, s'est exprimé dimanche 4 décembre en début d'après-midi, quelques heures après avoir passé des examens dans un hôpital messin. Sur son compte instgram, l'international portugais de 26 ans explique qu'à son retour à Lyon, il a consulté dans la matinée un spécialiste ORL.

Verdict : les jets de pétards lancés par des "supporters" du FC Metz à la 30e minute du match comptant pour la 16e journée de Ligue 1, alors que le promu venait d'ouvrir la marque, ont entraîné "une surdité traumatique". Lopes précise que celle-ci "n'aura aucune conséquence" sur son avenir mais les mots suivants laissent planer le doute sur la rencontre décisive en Ligue des champions mercredi 7 décembre au Parc OL contre Séville : "Je suis sous traitement pendant 2 semaines".

Interrompue durant 45 minutes, la rencontre Metz-Lyon a définitivement été arrêtée aux alentours de 21h20, après concertation entre les autorités publiques, le délégué et l'arbitre du match.Le club mosellan risque de lourdes sanctions, à commencer par la perte de la rencontre sur tapis vert.  La LFP "regrette ces incidents et sera intransigeante dans la suite qui sera donnée à ce dossier", a-t-elle indiqué. Les sanctions sont attendues pour jeudi 8 décembre.

Le communiqué de l'OL

Quelques minutes après le message de son gardien, l'OL s'est à son tour fendu d'un communiqué. "Les tympans d'Anthony Lopes n'ont fort heureusement pas été touchés par les effets de ces pétards", indique le club de Jean-Michel Aulas, qui souligne que le portier devra "surmonter le traumatisme psychologique causé par cette odieuse agression".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/