2 min de lecture Ligue 1 Conforama

Marseille-Lorient : quatrième camouflet de suite pour l'OM au terme d'un match fou

COMPTE-RENDU - Malgré deux égalisations, l'Olympique de Marseille a concédé la défaite sur sa pelouse face au FC Lorient (3-5), vendredi 24 avril, en ouverture de la 34e journée de Ligue 1.

Romao avec Jouffre, le 24 avril 2015
Romao avec Jouffre, le 24 avril 2015
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Huit buts et un scénario de folie pour une crise. Alors qu'il avait réussi à égaliser à 2-2 puis 3-3 après avoir été mené par deux fois par une équipe de Lorient à la lutte pour le maintien, l'Olympique de Marseille a finalement complètement craqué en fin de match et concédé une quatrième défaite consécutive, au Vélodrome contre le FC Lorient (3-5), vendredi 24 avril.

Un résultat en ouverture de la 34e journée de Ligue 1 qui laisse la possibilité à Saint-Étienne de s'emparer de la quatrième place alors que le podium peut prendre le large sur la formation phocéenne. Lorient, premier relégable avant le coup d'envoi, s'offre une bouffée d'oxygène en prenant la 14e place avec une longueur d'avance sur la zone rouge.

L'OM rate sa première période

Au bout du premier quart d'heure de jeu seulement, l'OM s'est retrouvé dans un match très compliqué à négocier. Le premier coup de tonnerre est survenu à la neuvième minute. Une splendide action collective des Merlus se conclut en une belle talonnade de Philippoteaux pour servir l'ancien Marseillais Jordan Ayew, lequel décoche un pointu instantané à l'entrée de la surface qui se loge dans le soupirail de Mandanda (0-1). Marseille est à nouveau foudroyé dans la foulée, par une tête opportuniste de Bellugou sur corner (14e, 0-2)

Amoché, Marseille ne parvient pas à revenir dans la première période. Alors que Thauvin passe complètement à côté de son sujet, la défense phocéenne à trois arrières centraux prend souvent l'eau sur des passes verticales et les bons appels du cadet des Ayew. Il faut attendre la 45e pour que Gignac offre aux siens une première occasion.

Jordan Ayew met son ancien club à genoux

À lire aussi
Bouna Sarr, Valère Germain, Morgan Sanson, Valentin Rongier et Boubacar Kamara avec Marseille le 8 décembre 2019 Ligue 1 Conforama
OM : comment Marseille est redevenu un candidat sérieux à la Ligue des champions

L'Olympique de Marseille parvient à se réveiller en seconde période. Cela se traduit d'abord par un immanquable raté d'Ocampos (53e), entré à la pause en lieu et place de Thauvin. Deux coup francs excentrés à gauche de Payet finissent finalement par remettre l'OM dans le droit chemin. Un premier, qui meurt sur le poteau de Lecomte, est bien repris par André Ayew, d'une talonnade (58e, 1-2). Un deuxième quelques instants plus tard permet à Morel de smasher le ballon au fond des filets (67e, 2-2).

Alors qu'ils pensaient avoir fait le plus dur avec cette égalisation, les Marseillais sont refroidis sur l'action suivante par un festival de Philippoteaux qui a slalomé la défense pour tromper Mandanda (68e). Michy Batshuayi fait alors son apparition et prouve une fois de plus ses talents de joker puisqu'il marque son 6e but de la saison en entrant en jeu, celui du 3-3 (76e).

Mais les dix dernières minutes du match sont un supplice pour l'Olympique de Marseille. Jordan Ayew se joue d'abord de son ancien partenaire Nicolas Nkoulou pour porter le score à 3-4 (84e). Sans attendre, Mathias Autret, entré peu avant, crucifie Steve Mandanda après avoir buté une première fois sur lui (86e). Pour la première fois depuis 1980, Marseille a concédé cinq buts dans son antre. En plein sprint final, le moment est décidément mal choisi.

34e journée : programme et résultats

Vendredi 24 avril : 
Marseille - Lorient : 3-5

Samedi 25 avril : 
(17h00)  Paris SG - Lille 
(20h00) Bordeaux - Metz 
Caen - Guingamp 
Évian - Bastia 
Rennes - Nice 
Toulouse - Nantes  

Dimanche 26 avril : 
(14h00) Saint-Étienne - Montpellier 
(17h00) Lens - Monaco 
(21h00) Reims - Lyon  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Olympique de Marseille FC Lorient
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants