4 min de lecture Faits divers

La vidéo d'une dispute entre Neymar et la jeune femme qui l'accuse de viol diffusée

Dans cet extrait de quelques secondes, authentifié par les deux parties, les deux protagonistes se trouvent dans une chambre d'hôtel et se disputent violemment.

>
Neymar : son accusatrice sort du silence Crédit Image : Anne-Christine POUJOULAT / AFP | Crédit Média : Adrien Cadorel / M6Info | Date :
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

C'est une vidéo qui interroge. Diffusée sur le compte Twitter d'une célèbre chaîne de télévision brésilienne, Record TV, dans la nuit du 5 au 6 juin, elle montre le footballeur Neymar et la jeune femme qui a porté plainte contre lui pour viol dans une chambre d'hôtel. Si les deux protagonistes semblent au départ passer un bon moment sur le lit, l'échange, filmé par la caméra d'un téléphone portable, dérape rapidement.

Hors champs, la jeune femme se met à frapper l'attaquant du PSG. On entend ainsi le bruit d'une claque, et les protestation du joueur.

"Non, non, non, ne me frappe pas, non", réplique alors ce dernier. "Tu vas me frapper, hein ? Tu vas me frapper ?" commence à crier la jeune femme. "Non je n’aime pas ça", répond alors Neymar, selon la retranscription du média brésilien Globo.

Celle qui accuse l'attaquant star de viol se lève alors et revient dans le champs de la caméra. Elle continue de le frapper, alors que Neymar tente de se défendre d'abord avec ses pieds puis, lorsqu'elle lui lance ce qui ressemble à une bouteille en verre, avec ses mains. "Tu sais pourquoi je te frappe ? Tu sais pourquoi ? Parce que tu m’as frappé hier. Tu m’as laissée seule ici", lui crie la jeune femme."Calme-toi ! Calme-toi. Attends… Calme-toi", hurle à son tour Neymar, avant que la vidéo ne coupe. 

Elle a attiré Neymar dans sa chambre et l’a enregistré dans cette situation

L'avocat de la plaignante
Partager la citation
À lire aussi
Des athlètes sur une piste de course. (illustration) Agression sexuelle
Violences sexuelles dans le sport : un entraîneur d'athlétisme suspendu

Cet extrait pose plusieurs questions : quand a-t-il été filmé ? Selon l'avocat de la plaignante, nommée Najila Trindade Mendes de Souza, la scène daterait de la deuxième rencontre entre la star brésilienne et la jeune femme, après la soirée de la supposée agression. Qui a placé le téléphone portable dans la chambre ? Celui qui assure la défense de la jeune femme a expliqué que le but de sa cliente était de montrer qu'"elle avait été battue et violée". Il sous-entend donc que c'est la jeune femme qui a filmé la scène.

"Ce qu’elle m’a dit à propos de la deuxième rencontre, c’est qu’elle avait besoin de la preuve de cette agression, cette gifle que Neymar lui aurait donnée. Elle a attiré Neymar dans sa chambre et l’a enregistré dans cette situation", a déclaré l’avocat à Globo.

Une version qui est évidemment contestée par le père du joueur. Après la diffusion de la vidéo, Neymar Senior est formel : "L’image parle d’elle-même. Les gens peuvent voir que c’était un piège et qu’il a été agressé. Elle (Najila Trindade Mendes de Souza, ndlr) provoque une agression pour qu’il se défende en la frappant. On voit qu’il recule et se jette vers le fond du lit, elle lui a mis un coup avec une bouteille. Je ne sais pas si c’est une bouteille de vin, mais c’est quelque chose du genre. C’est bien de voir cette vidéo sortir", a-t-il confié à la télévision brésilienne.

La plaignante donne sa version à la télévision

Un peu plus tôt, sur SBT, le deuxième plus important réseau de télévision au Brésil, Najila Trindade Mendes de Souza, qui se présente comme mannequin a livré sa version des faits. "Ça a été une agression et un viol", affirme-t-elle dans les extraits diffusés mercredi 5 juin, alors que l'intégralité de l'entretien est promis pour le lundi suivant.

Des points concordent. Tous deux ont échangé par messages électroniques pendant de longues semaines, comme l'avait révélé dans la foulée Neymar dans une vidéo sur son compte Instagram, pour se défendre des accusations (vidéo supprimée depuis). Puis Najila Trindade est venue à Paris du 15 au 17 mai, un voyage et un séjour dans un hôtel parisien payé par Neymar, affirme-t-elle. L'ambiance lors de la rencontre aurait alors totalement changé par rapport aux échanges à distance. 

>
Exclusivo: Modelo que acusa Neymar de estupro fala com Roberto Cabrini | SBT Brasil (05/06/19)

"Il était agressif, totalement différent du garçon que j'avais connu dans nos messages", explique-t-elle, précisant qu'il était bien dans son "intention (...) d'avoir une relation sexuelle avec lui". "Nous avons commencé à nous caresser, à nous embrasser, jusque-là tout allait bien. Il a commencé à me frapper et les premières fois j'ai dit OK, tout va bien", poursuit la jeune femme, pensant pouvoir "essayer de gérer ça". 

"Après, il a commencé à me faire très mal, je lui ai demandé d'arrêter parce que ça me faisait souffrir. Il m'a dit 'Excuse-moi, ma jolie'. J'ai demandé s'il avait apporté des préservatifs, il a dit que non, et moi j'ai dit que rien ne se passerait", a déclaré Najila Trindade. "Il m'a retournée et a commis l'acte, et pendant qu'il commettait l'acte il a continué de me frapper violemment sur le derrière. Ça a été très rapide", a-t-elle dit. 

Neymar dit lui être innocent et affirme être tombé dans un piège. Une plainte a été déposée à Sao Paulo par la jeune femme, et le site UOL, qui a révélé l'affaire, affirme avoir eu accès au rapport médical qui fait état d'hématomes sur les jambes et les fesses, de problèmes gastriques et de symptômes post-traumatiques. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Neymar Brésil
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants