1 min de lecture Jeux paralympiques

JO 2016 : après les Jeux Paralympiques, Marieke Vervoort envisage l'euthanasie

Une athlète belge de 37 ans souhaiterait mettre un terme à sa carrière et envisagerait même l'euthanasie.

Mariek Vervoort le 26 août 2012
Mariek Vervoort le 26 août 2012
Selena Mihoub

Après les Jeux de Rio qui débuteront le 5 août, l'athlète belge Marieke Vervoort, née à Diest en Belgique et âgée de 37 ans seulement souhaiterait mettre un terme à sa carrière mais peut-être aussi à sa vie. Elle penserait à l'euthanasie, légale en Belgique. Elle souffre en effet d'une maladie dégénérative, qui paralyse ses jambes. "Je commence à penser à l’euthanasie. Malgré ma maladie, j’ai pu vivre des choses dont les autres ne peuvent que rêver", déclare-t-elle.

Cet handicap ne l'a pas empêché de se hisser à un haut rang de sportive de haut niveau, et malgré la présence d'un fauteuil roulant, cette athlète belge a remporté trois titres mondiaux. Cependant, la jeune femme a annoncé samedi à L'Avenir qu'elle mettrait fin à sa carrière après ces Jeux : "Rio est mon dernier souhait. Je m’entraîne très dur même si je dois lutter jour et nuit contre ma maladie (...). J’espère finir ma carrière sur un podium à Rio".

Au micro de France 2, elle raconte d'où lui est venue cette force qui lui a permis de remporter des titres : "Quand je m'assieds dans mon fauteuil de compétition, tout disparaît. J'expulse toutes les idées noires, je boxe la peur, la tristesse, la souffrance, la frustration. C'est comme ça que je remporte les médailles d'or". 

Je commence à penser à l'euthanasie. Malgré ma maladie, j'ai pu vivre des choses dont les autres ne peuvent que rêver.

Marieke Vervoort
Partager la citation

Elle est en effet une spécialiste du sprint et a remporté les Championnats du monde 2015 avec trois titres sur le 100, 200 et 400 mètres dans sa catégorie. Un palmarès agrémenté de l’or olympique glané en 2012 à Londres. Pour les Jeux Paralympiques qui se dérouleront du 7 au 18 septembre, elle estime qu'"il y a une chance de médaille, mais ce sera très dur, car la concurrence est très forte".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jeux paralympiques JO Rio 2016 Euthanasie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants