1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Geoffrey Jourdren sanctionné par Rolland Courbis pour avoir critiqué ses coéquipiers
1 min de lecture

Geoffrey Jourdren sanctionné par Rolland Courbis pour avoir critiqué ses coéquipiers

Après avoir critiqué "le manque de talent" de ses partenaires en attaque, le gardien titulaire de Montpellier a été écarté pour la prochaine rencontre face à Lens.

Geoffrey Jourdren, gardien du Montpellier HSC, à Nantes le 24 janvier 2015
Geoffrey Jourdren, gardien du Montpellier HSC, à Nantes le 24 janvier 2015
Julien Absalon
Julien Absalon

Dans le vestiaire du Montpellier HSC, la seule personne autorisée à porter un jugement critique sur les joueurs, c'est l'entraîneur Rolland Courbis. Geoffrey Jourdren vient de recevoir une piqûre de rappel. Pour avoir critiqué certains de ses partenaires la semaine passée, le gardien de 29 ans a été écarté du groupe pour la rencontre du dimanche 10 mai face à Lens, comptant pour la 36e journée de Ligue 1. L'habituel remplaçant Jonathan Ligali sera titularisé à sa place.

Alors que l'équipe héraultaise peut encore accrocher la sixième place du championnat, potentiellement qualificative pour la Ligue Europa, elle a concédé le nul 0-0 à Rennes, samedi 2 mai, lors du multiplex de la 35e journée. Un match décevant pour le MHSC qui n'a cadré qu'une seule de ses onze tentatives vers le but adverse. À l'issue de la rencontre, Geoffrey Joudren n'a alors pas hésité à dénoncer l'inefficacité de ses coéquipiers en attaque : "Derrière on fait très bien notre travail, on amorce, mais devant il manque ce talent".

Il y a une indispensable discipline à avoir dans un vestiaire

Rolland Courbis, entraîneur de Montpellier

Des propos déplacés selon Rolland Courbis qui a justifié sa décision lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match, jeudi 7 mai. "Tant que je serai entraîneur de Montpellier, personne dans le vestiaire ne commandera. Ceux qui ne s'en rappellent pas, ils soignent leur amnésie. Que cela plaise ou pas, il y a une indispensable discipline à avoir dans un vestiaire. Cela n'empêche pas toute l'affection que j'ai pour mon vestiaire, Geoffrey y compris", a fait savoir le technicien de 61 ans.

C'est donc Jonathan Ligali (23 ans), déjà titularisé à trois reprises en championnat cette saison, qui bénéficie de cette sanction : "Ligali est récompensé de ses qualités, de son comportement, de donner un coup de main en CFA (à l'équipe réserve en quatrième division, ndlr) et de ne jamais dire de conneries ni dans le vestiaires, ni à la presse".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/