3 min de lecture Ligue 1 Conforama

Évian terrasse Sochaux, Lille reste 3e et Lyon devance l'OM pour l'Europe

COMPTE-RENDU - Évian s'est imposé samedi 17 mai 3-0 sur le terrain de Sochaux et assure son maintien en Ligue 1 au terme de la 38e journée. Lille termine 3e du classement.

Daniel Wass a libéré l'ETG
Daniel Wass a libéré l'ETG Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
102907340309617434926
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

La Ligue 1 a enfin délivré les classements et les différents accessits au terme d'une saison serrée et riche en rebondissements. Mais finalement, la Ligue 1 est un long marathon qui n'aime pas les sprints tardifs des lièvres et a récompensé finalement les plus réguliers tout au long des 38 matchs. 

Les héros du soir sont haut-savoyards, et les victimes sont des doubistes qui croyaient tant au fil des semaines à leur remontée fantastique. Les Verts quant à eux ont finalement échoué à jet de pierre du podium, et l'OM à un pas de l'Europa League. 

Évian n'a pas laissé de suspense

Les yeux des fans de football étaient tournés vers le Stade Bonal où les hasards du calendrier ont offert une finale pour le maintien entre Sochaux, auteur d'une deuxième partie de saison remarquable, et Évian-Thonon-Gaillard qui jouait à se faire peur depuis plusieurs semaines. Mais les hommes de Pascal Dupraz ne voulaient pas patienter et ont fait du petit bois de Sochaliens submergés, dans une ambiance de feu sur leur terrain. 

À lire aussi
Olivier Giroud avec les Bleus contre les Pays-Bas le 9 septembre 2018 équipe de France de football
Possible retour en Ligue 1, Euro 2020 comme dernier défi en Bleu : Giroud se confie

Dès la 9e minute, Daniel Wass inscrivait un superbe but sur un retourné acrobatique et trompait Yohan Pelé. Sochaux était brouillon et c'est encore l'ETG qui donnait du coffre à son rêve et mettait fin à celui du FCSM. À la 42e, Aldo Angoula doublait la mise et à la pause, la messe semblait dite. Le doublé de Wass à la 72e libérait le banc d'Évian et un Dupraz qui savourait sa victoire. 

Saint-Étienne y a cru

L'autre duel de la soirée avait pour enjeu le podium et opposait Lille à Saint-Étienne. Les Verts ont vite mis la pression sur les Nordistes après le but du capitaine Loïc Perrin à la 19e minute. Les Stéphanois étaient alors virtuellement 3e, d'autant que Lille se retrouvait mené à Lorient par un but d'Aliadière (22e). L'égalisation de Salomon Kalou (32e) ne changeait rien et Mevlut Erding marqua encore pour les Verts et faisait rêver un Stade Geoffroy Guichard en fusion (35e).

Le rêve s'est néanmoins brisé sous les coups de boutoir de Nolan Roux (53e), Salomon Kalou (65e) et Grégory Bourillon contre son camp (92e), qui donnèrent une victoire aisée à un LOSC qui aura passé une grosse partie de la saison sur le podium et qui mérite sa place. Loïc Perrin marqua encore (78e) avant que Baradji ne réduise l'écart pour Ajaccio (90e). 

Lyon le méritait plus que l'OM

La soixantaine de matchs de l'Olympique lyonnais n'aura pas servi à rien. L'OL termine finalement 5e et se qualifie pour le tour préliminaire de l'Europa league. Très vite, sur un coup franc superbe de Grenier déposé sur la tête de Koné, Lyon ouvrit la marque contre Nice à la 6e. Dès lors, il suffisait de tenir pour accrocher cette place synonyme de saison correcte et les coéquipiers de maxime Gonalons le firent. Dans le même temps, l'OM s'imposait pour rien au Vélodrome contre Guingamp, grâce à un but d'André Ayew (52e). Marseille termine donc 6e, sans ticket pour l'Europe pour la première fois depuis 10 ans, et c'est donc une saison ratée pour l'OM. L'ère Bielsa commencera sur des bases toutes neuves. 

Paris régale une dernière fois

Dans les autres matchs, le PSG s'est baladé lors d'une soirée de gala contre Montpellier. Lavezzi a été le premier buteur de la soirée, dès la 3e minute, imité à la 20e par le roi Zlatan, que le président Nasser voit devenir directeur sportif du club. Lucas (49e) et Rabiot (88e) parachevèrent le feu d'artifice footballistique. 

Au Stadium, Toulouse a pu compter sur un triplé de Ben Yedder (30e, 45e, 90e) pour s'imposer contre Valenciennes 3-1 (Le Tallec pour VA à la 87e). Le "TéFéCé" termine 10e du championnat et devance Bastia qui a concédé un nul 0-0 à Furiani contre Nantes. Enfin, le dauphin du PSG, l'AS Monaco, a terminé sur un nul 1-1 pour le dernier match de Ranieri sur le banc face à Bordeaux. Hoarau a ouvert le score pour les Girondins (14e) avant qu'Ocampos n'égalise (70e). 

Service
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Football Paris Saint-Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772076089
Évian terrasse Sochaux, Lille reste 3e et Lyon devance l'OM pour l'Europe
Évian terrasse Sochaux, Lille reste 3e et Lyon devance l'OM pour l'Europe
COMPTE-RENDU - Évian s'est imposé samedi 17 mai 3-0 sur le terrain de Sochaux et assure son maintien en Ligue 1 au terme de la 38e journée. Lille termine 3e du classement.
https://www.rtl.fr/sport/football/evian-terrasse-sochaux-lille-reste-3e-et-lyon-devance-l-om-pour-l-europe-7772076089
2014-05-17 22:54:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/dBX6RxzvuV5TXulTvktKqg/330v220-2/online/image/2014/0517/7772076486_daniel-wass-a-libere-l-etg.jpg