2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : alcool, discipline, tensions... La Belgique dans la tourmente

Éliminée de l'Euro 2016 dès les quarts de finale contre le Pays de Galles (1-3), la Belgique est au cœur d'un polémique qui touche son staff.

La Belgique connait des déboires extrasportifs après son élimination contre le Pays de Galles.
La Belgique connait des déboires extrasportifs après son élimination contre le Pays de Galles. Crédit : Chine Nouvelle/SIPA
Lyèce Imchal

Coup de tonnerre en Belgique. Après une élimination à l'Euro très surprenante - défaite 1-3 contre le Pays de Galles -, les Diables Rouges font parler d'eux en dehors du terrain. Les faits remontent au mardi 28 juin. Deux jours après la victoire facile contre la Hongrie (4-0), un barbecue est organisé par les membres du staff de la sélection. Les joueurs n'y sont pas conviés et restent donc à l'hôtel. La soirée devient finalement incontrôlable, à cause de l'alcool. Selon le journal belge Het Laatste Nieuws, certains membres du staff étaient tellement ivres qu'ils ont dû être ramenés jusqu'à leur chambre.

Des libertés à l'opposé des règles très strictes qui sont imposées aux joueurs. Certains joueurs ont révélé au journal belge qu'ils se sentaient comme "en prison". Un homme, Serge Borlée, a été chargé de la sécurité par Marc Wilmots. Son rôle est de surveiller les allées et venues dans les chambres des joueurs et de rapporter toute anormalité. Parfois, il lui arrive même de fouiller les affaires de footballeurs dans le but de trouver et supprimer certaines sucreries.

Accrochage entre Wilmots et Courtois

L'intransigeance du staff envers le groupe aurait parfois dépassé les limites. Toujours selon Het Laatste Nieuws, des joueurs auraient été sanctionnés à cause d'un retard de quatre minutes à la suite d'une demi-journée de repos. Cette sévérité aurait poussé un joueur à sortir de ses gonds. Le capitaine Thibaut Courtois serait monté au créneau. Le gardien de Chelsea se serait adressé à son coach de manière très franche : "La tactique était complètement mauvaise, à nouveau, nous avons été piégés comme contre l'Italie". Une réflexion qui n'a pas du tout plu à Marc Wilmots qui a été pris d'une rage folle : "Tu n'as pas à me parler comme ça. Viens, on sort !" Cette altercation aurait eu lieu le vendredi 1er juillet, juste après l'élimination de la Belgique par le Pays de Galles

À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud

Les mauvais résultats et l'ambiance plus que médiocre qui règne dans le groupe pourrait pousser la Fédération belge à se séparer de Marc Wilmots. Le sélectionneur ne veut toutefois pas démissionner et son licenciement coûterait un million d'euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Belgique Pays de Galles
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783996577
Euro 2016 : alcool, discipline, tensions... La Belgique dans la tourmente
Euro 2016 : alcool, discipline, tensions... La Belgique dans la tourmente
Éliminée de l'Euro 2016 dès les quarts de finale contre le Pays de Galles (1-3), la Belgique est au cœur d'un polémique qui touche son staff.
https://www.rtl.fr/sport/football/euro-2016-alcool-discipline-tensions-la-belgique-dans-la-tourmente-7783996577
2016-07-06 18:08:18
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Da8SmtK5exNm6YLRBTEg7A/330v220-2/online/image/2016/0706/7783997195_sipa-00762815-000012.jpg