3 min de lecture Équipe de France de football

Équipe de France : Yohan Cabaye devra faire bon ménage avec la concurrence

DÉCRYPTAGE - Le retour de Lassana Diarra en équipe de France remet Yohan Cabaye devant une concurrence qu'il n'a pas toujours bien accepté mais avec laquelle il devra composer pour rééquilibrer un statut désormais bancal.

Yohan Cabaye sous le maillot de l'équipe de France, le 14 novembre 2014
Yohan Cabaye sous le maillot de l'équipe de France, le 14 novembre 2014 Crédit : AFP
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

Yohan Cabaye et la concurrence ne sont pas de bons amis. Même s'il assure le contraire en déclarant qu'elle l'a "toujours boosté", le joueur des Bleus s'en est très peu accommodé lorsqu'il évoluait au PSG et que la majeure partie de ses rencontres se jouaient au milieu du banc de touche. Pour se défendre, le récupérateur, qui semble toujours partir avec un statut de titulaire dans l'esprit de Didier Deschamps, a expliqué que le climat au sein du vestiaire de la capitale était pesant, pour ne pas dire destructeur. 

"Quand je suis arrivé, certains joueurs ne voulaient pas que je vienne (...) Dès qu’il y avait un ballon perdu ou une interception manquée ou pas la bonne passe, ça criait, ça regardait bizarrement...", avait-il regretté dans une interview sur le plateau du Canal Football Club. Un discours tranchant avec la relation sans ambiguïté qu'il dit avoir avec la concurrence. Car dans le football, celle-ci se caractérise très souvent par ce genre de réactions dont les exemples à travers les rencontres de haut niveau sont légion. 

Si Lass peut apporter ses grandes qualités et son expérience, tout le monde sera gagnant

Yohan Cabaye
Partager la citation

La situation pourrait-elle se répéter en équipe de France ? Yohan Cabaye ne le croit pas. Le retour de Lassana Diarra, brillant depuis le début de saison en Ligue 1 avec l'Olympique de Marseille, ne l'inquiète pas outre-mesure. Au contraire, il représente même une aubaine. Dans un discours très policé délivré en conférence de presse, le joueur de Crystal Palace s'est empressé de dire que l'intérêt collectif primait sur le sien. "La concurrence m'a toujours boosté. Encore faut-il qu'elle soit saine. Mais ce qui est sûr, c'est que le retour de Lass, pour moi, c'est très bien. L'équipe de France ce n'est pas moi, c'est tout le monde. Si Lass peut apporter ses grandes qualités et son expérience, tout le monde sera gagnant. Je sais que la concurrence sera saine ici...". 

Aura-t-il retenu la leçon parisienne ?

S'il entend par là que les regards seront moins accusateurs, le joueur de 28 ans n'a sûrement pas tort. Mais comme au PSG, Yohan Cabaye devra se battre bec et ongle afin de gagner sa place dans l'entrejeu français. La période où il représentait la seule véritable alternative pour le poste de numéro 6 est révolue. Le retour en grande pompe de Lassana Diarra, qui présente un profil singulièrement différent, n'en est qu'une demi-preuve. Le match dans le match ne sera d'ailleurs pas nécessairement un duel. Les performances de Morgan Schneiderlin (qui, de par son profil, représente une plus grande menace pour Cabaye) avec Manchester United comme avec les Bleus, incitent à le penser.

À lire aussi
équipe de France de football
Droits télé de la Ligue 1 : qui veut, qui peut sauver le football français ?

Yohan Cabaye résistera-t-il à la pression ? Rien n'est moins sûr. Son passage au PSG pourrait, en ce sens, lui avoir été bénéfique. Car avant de connaître le vestiaire d'un club de très haut standing, Yohan Cabaye n'avait peut-être pas réellement fait connaissance avec la concurrence. Désormais qu'il ne l'a plus dans les pattes à Londres, le milieu français la retrouve à Clairefontaine et devra composer avec pour se rendre à l'Euro. Quoi que, sauf accident, l'ancien Lillois devrait bien faire partie du groupe. En quelle qualité ? Depuis son départ de Newcastle, toutes les certitudes inscrites dans la pierre à ce sujet se sont érodées. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Équipe de France de football Yohan Cabaye Euro 2016
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants