1 min de lecture Coupe du Monde

Coupe du Monde 2018 : "Il va falloir avoir le cœur bien accroché", prévient Boghossian

INVITÉ RTL - Le champion du monde 1998, consultant de RTL, s'apprête à vivre une nouvelle finale des Bleus, vingt ans plus tard, comme supporter cette fois.

Le maillot des Bleus orné d'une étoile après la Coupe du Monde 1998.
Le maillot des Bleus orné d'une étoile après la Coupe du Monde 1998. Crédit : Gabriel BOUYS / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Une finale de Coupe du monde de football, côté joueur, "c'est gigantesque, ça peut changer une vie". Alain Boghossian parle en connaissance de cause. Le 12 juillet 1998, il y a 20 ans, il entamait à l'aube un réveil musculaire avec ses camarades, quelques heures avant de remporter la Coupe du Monde face au Brésil. "Il faut rester serein, comme on a l'habitude de faire, entre potes. Il ne reste plus que le match", conseille-t-il à ses successeurs.

La finale approche et d'aucuns pronostiquent un match difficile, même si la France est donnée favorite. "Il va falloir avoir le cœur bien accroché", confirme Alain Boghossian au micro de RTL ce dimanche 15 juillet à quelques heures du coup d'envoi. 

"Rien n'est écrit. On a beau avoir peut-être la meilleure équipe au monde, on est favoris... mais il est vrai qu'un match ça se joue. Il va y avoir 90 minutes, peut-être les prolongations (...) mais aujourd'hui le scénario dans la tête des joueurs pendant ce match, il n'est absolument pas dans ce sens-là. On ne peut pas passer à côté", lance Alain Boghossian.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Équipe de France de football Russie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants