2 min de lecture Coupe de France

Coupe de France : Calais, Quevilly, Carquefou... Les précédentes épopées

ÉCLAIRAGE - Mardi 8 mai, le club amateur des Herbiers va affronter le Paris Saint-Germain en finale de la Coupe de France. Retour sur ces odyssées qui ont fait la légende de cette compétition.

Le capitaine et gardien de but de Nantes Mickaël Landreau et le capitaine de Calais Réginald Becque brandissent la Coupe de France ensemble le 7 mai 2000
Le capitaine et gardien de but de Nantes Mickaël Landreau et le capitaine de Calais Réginald Becque brandissent la Coupe de France ensemble le 7 mai 2000 Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Christophe Guirard

La Coupe de France, ses surprises, son atmosphère si particulière et ses rencontres mettant aux prises les clubs professionnels et amateurs... Si les grands noms de notre championnat se taillent la part du lion au palmarès, ce sont bien souvent les parcours d'équipes évoluant dans les divisions inférieures qui ont marqué l'histoire de la compétition. Ce mardi 8 mai, Les Herbiers, pensionnaires de National, la troisième division, ont l'opportunité d'écrire un chapitre inédit du long roman de la Coupe de France.

Deuxième club amateur à atteindre la finale, Les Herbiers réaliseraient, en cas de victoire contre le PSG, une performance historique. Si la tradition du "petit poucet" ou de la "Cendrillon" de la Coupe de France remonte aux débuts de l'épreuve, les décennies 2000 et 2010 ont été particulièrement riches en exploits de la part de ces "petites" équipes.

Conclue par une défaite en finale contre le FC Nantes, l'épopée du Calais Racing Union Football Club a passionné la France en 2000. Les joueurs de Ladislas Lozano, alors en CFA, avaient éliminé dans l'euphorie générale Lille, Cannes, Strasbourg et Bordeaux pour décrocher leur billet pour le Stade de France.

À lire aussi
Le trophée de la Coupe de France à Paris le 24 janvier 2018 Olympique de Marseille
Marseille : mystère autour de la disparition des 10 Coupes de France

Quevilly, le spécialiste

D'autres équipes se sont distinguées à plusieurs reprises, comme l'US Quevilly (CFA). Les Normands, finalistes en 1927, ont mis le feu à la Coupe de France en 2010, lorsqu'ils ont atteint les demi-finales, et en 2012, où ils sont cette-fois-ci allés jusqu'en finale, s'inclinant de peu (0-1) face à l'Olympique Lyonnais.

Des clubs évoluant dans des divisions encore plus modestes se sont également mis en évidence. En 2008, Carquefou (Loire-Atlantique), équipe de CFA 2, a ainsi terrassé l'Olympique de Marseille en huitièmes de finale, au terme d'un match haletant disputé au stade de la Beaujoire de Nantes. 

Autre équipe de CFA 2, Chambéry avait fait tomber en 2011 trois adversaires de L1, Monaco, Brest et Sochaux, pour se hisser jusqu'en quarts de finale et voir son beau parcours s'achever, ironiquement, contre une équipe de Ligue 2 (Angers).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe de France Paris Saint-Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793291499
Coupe de France : Calais, Quevilly, Carquefou... Les précédentes épopées
Coupe de France : Calais, Quevilly, Carquefou... Les précédentes épopées
ÉCLAIRAGE - Mardi 8 mai, le club amateur des Herbiers va affronter le Paris Saint-Germain en finale de la Coupe de France. Retour sur ces odyssées qui ont fait la légende de cette compétition.
https://www.rtl.fr/sport/football/coupe-de-france-avant-les-herbiers-une-tradition-de-petits-poucets-7793291499
2018-05-08 08:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FRpfNPrzGbVHxpXeQRIsPA/330v220-2/online/image/2018/0508/7793312001_le-capitaine-et-gardien-de-but-de-nantes-mickael-landreau-et-le-capitaine-de-calais-reginald-becque-brandissent-la-coupe-de-france-ensemble-le-7-mai-2000.jpg