2 min de lecture Coupe du Monde

Bulgarie-France : Kostadinov, prénom Georgi

PORTRAIT - 24 ans après le but fatal d'Emil Kostadinov sur la route du Mondial 1994, les Bleus vont croiser la route de l'un de ses homonymes, samedi 7 octobre à Sofia.

Georgi Kostadinov aux trousses d'Antoine Griezmann le 7 octobre 2016 au Stade de France
Georgi Kostadinov aux trousses d'Antoine Griezmann le 7 octobre 2016 au Stade de France Crédit : CHRISTOPHE SAIDI/SIPA
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Un chanteur à la mode prénommé Miroslav, un champion olympique de boxe en 1972, trois footballeurs qui ont représenté leur pays dans les années 1980, 1990 et de nos jours. À l'image de ces cinq personnalités, le patronyme Kostadinov est largement répandu en Bulgarie. Pour les amateurs de ballon rond en France, le plus "célèbre" reste Emil, bourreau des Bleus en 1993 alors que le Mondial américain leur tendait les bras. 

Il ne reste que 20 secondes à jouer au Parc des Princes ce 17 novembre, le score de 1-1 suffisant pour se qualifier. La balle est à proximité du poteau de corner gauche des Bulgares, dans les pieds des Français. Vincent Guérin joue le coup franc avec David Ginola, qui balance un long centre à l'opposé. Récupération bulgare, pour la contre-attaque la plus étourdissante de l'histoire de ce jeu. Trois passes et un contrôle en pleine course plus tard, la lourde frappe de Kostadinov termine sous la barre de Bernard Lama. Fin du rêve américain.

Ceux qui ont vécu ce moment en direct en cauchemardent encore parfois, joueurs ou simples supporters. Les plus jeunes ont pu revoir la séquence en vidéo, parfois la rejouer sur console. Huit mois plus tard, Suédois et Bulgares, les deux premiers du groupe de qualifications de la France, atteindront les demies aux États-Unis, respectivement battus par les Brésiliens et les Italiens.

>
France-Bulgarie du 17 novembre 1993 : le but d'Emil Kostadinov

Kostadinov. 10 lettres désormais floquées sur le maillot de l'un des joueurs de cette sélection bulgare 2017. Georgi, né le 7 septembre 1990, a 23 ans et 7 centimètres de plus que son illustre aîné. Ils ne présentent aucun lien de parenté et n'occupent pas non plus le même poste. Malgré les apparences de son numéro 9, le Kostadinov d'aujourd'hui est milieu défensif ; numéro 7, Emil était bien attaquant.

Pas encore le même CV

À lire aussi
Les États-Unis ont été battus par l'Australie (98-94) ce samedi 24 août Australie
Basket : les États-Unis perdent leur premier match depuis 2006

Lorsqu'il foudroie la France de Gérard Houllier, Éric Cantona, Jean-Pierre Papin ou David Ginola, Emil Kostadinov évolue au FC Porto, quart-de-finaliste de la Ligue des champions de l'époque lors de son arrivée en 1990, demi-finaliste avant son départ en 1994. Après le Mondial américain, le joueur formé au CSKA Sofia (il y est aujourd'hui directeur sportif) effectue une saison (sans relief) au Deportivo La Corogne puis une autre (plus réussie) au Bayern Munich.

À 27 ans, Georgi n'en est pas encore là. Milieu polyvalent passé cet été du Levski au Maccabi Haïfa, il découvre le niveau international depuis un an et une première sélection... contre la France. Depuis, il est devenu une pièce essentielle du 11 bulgare et vient même d'inscrire trois buts lors de ses trois derniers matches sous la tenue blanche, rouge et verte. C'est autant qu'Antoine Griezmann et Olivier Giroud depuis le début de ces éliminatoires du Mondial 2018 en Russie.

Joueur de plus en plus complet

À ce sens du but s'ajoute un coup d’œil avisé, couplé à une qualité de passe vers l'avant. Présent à la récupération, précis dans ses relances, Georgi est un joueur "box to box", efficace dans les deux surfaces, notamment sur coups de pied arrêtés. Affaiblis en défense par les forfaits de Laurent Koscileny, Benjamin Mendy et Layvin Kurzawa, les Bleus savent de qui ils doivent se méfier.

>
Georgi Kostadinov avec le Levski Sofia : ses plus belles actions
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Bulgarie Équipe de France de football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790384021
Bulgarie-France : Kostadinov, prénom Georgi
Bulgarie-France : Kostadinov, prénom Georgi
PORTRAIT - 24 ans après le but fatal d'Emil Kostadinov sur la route du Mondial 1994, les Bleus vont croiser la route de l'un de ses homonymes, samedi 7 octobre à Sofia.
https://www.rtl.fr/sport/football/bulgarie-france-kostadinov-prenom-georgi-7790384021
2017-10-06 11:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/r_Br0kNwP8iZCofj_Ju-Aw/330v220-2/online/image/2017/1004/7790368630_georgi-kostadinov-aux-trousses-d-antoine-griezmann-le-7-octobre-2016-au-stade-de-france.jpg